Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | August 4, 2017

Saadia Mebarek: morte par la France

Saadia Mebarek : morte par la France

Grüß Gott !

Des militaires français, en Algérie, pendant la Guerre de Libération, interrogent une jeune femme.

De Gaulle / Lettres, notes et carnets / 1958-1960 / De Gaulle / Plon / 1985:

„ Lettre à Michel Debré, Premier ministre. “

„ 3 juin 1960 “

„ Mon cher Premier ministre,

„ Je vous transmets sous ce pli deux documents exposant les sévices dont auraient été récemment les victimes, à Alger, de la part de forces ou services du maintien de l’ordre, deux jeunes femmes musulmanes, Djamila Boubagha et Saadia Mebarek. “

„ Les faits dénoncés sont d’une particulière gravité. J’estime donc nécessaire qu’une enquête immédiate et approfondie permette de connaître l’entière vérité sur ces deux affaires. “

„ Il va de soi que si les tortures sont établies, des sanctions exemplaires devront être prises. “

„ Je vous prie de croire (…) “

Justice, politique et République / De l’affaire Dreyfus à la guerre d’Algérie / Sylvie Thénault / Raphaëlle Branche / Editions Complexe / 2002:

„ L’impossible procès de la torture en Algérie “ (…)

„ En 1961, quatre affaires sont transférées. Les faits sont accablants pour les militaires : il s’agit de plaintes pour „ coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner “, c’est-à-dire d’Algériens morts sous la torture et dont on a pu autopsier le cadavre. La volonté des autorités militaires de faire juger ces affaires en France montrent qu’elles sont convaincues de la culpabilité des accusés. “

„ Un seul procès impliquant des militaires en opérations en Algérie a lieu : celui d’un lieutenant d’active et de deux sous-lieutenants de réserve accusés d’avoir torturé à mort une Algérienne, Saadia Mebarek. Le procès se tient à huit clos au TPFA de Paris en janvier 1962. Les accusés reconnaissent les faits et le commissaire du gouvernement requiert une peine très lourde contre eux. “ (…)

„ Mais le jugement est annulé sans renvoi puisque, entre-temps, un décret a amnistié les „faits commis dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre dirigées contre l’insurrection algérienne.““

La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie / 1954-1962 / Raphaëlle Branche / Gallimard / 2001:

„ La bienveillance des juges à l’égard des militaires fautifs continue jusqu’à la fin de la guerre, comme l’atteste le procès de trois officiers du 9e Zouaves accusés de coups et blessures ayant entraîné la mort d’une jeune femme – L’instruction a été extrêmement longue (la plainte a été déposée par son mari à la fin de mai 1960) et l’on a vraisemblablement cherché à la faire traîner jusqu’à la fin des hostilités. Dès le mois de juillet 1960, pourtant, le président Patin, qui avait mené une enquête parallèle, tire les conclusions suivantes : arrêtée de nuit avec d’autres femmes par l’OR et ses hommes qui avaient décidé de lutter contre la propagande abstentionniste du FLN aux élections, Sadia Mebarek a été retenue au poste alors que ses compagnes étaient relâchées. A 6 heures du matin, le cadavre de la jeune femme enceinte est ramené chez elle par une ambulance. Son corps porte des traces qui alertent sa famille. L’autopsie, quoique ordonnée plus de cinquante heures après le décès, permet de repérer „des lésions érythémateuses circonscrites sur le pourtour du mamelon droite et gauche“, des lésions du pubis et des grandes lèvres et de l’hyperpigmentation des petites lèvres“ ainsi que des ecchymoses sur les bras et une lésion annulaire de la cheville gauche. Ces lésions, constatent les médecins légistes, „peuvent être en rapport avec des agressions diverses“. La jeune femme est morte d’une syncope cardiaque. “ (…)

„ Les témoignages de l’interprète et de deux soldats ayant assisté à l’interrogatoire permettent d’établir que Sadia Mebarek a été battue puis soumise à la torture électrique, appliquée sur ses orteils, ses poignets, ses seins et son sexe. Ils désignent précisément le sous-lieutenant Blanié comme ayant tourné la manivelle et donné les coups les plus forts, tandis que le sous-lieutenant Sanchez n’aurait fait que maintenir la jeune femme. Le lieutenant Maindt, qui aurait en outre organisé les fausses dépositions de ses hommes devant la justice au début de l’enquête, participait aussi aux coups qui se sont abattus sur Sadia Mebarek. “ (…)

„ Accusés d’avoir torturé une femme jusqu’a la mort s’ensuive, des hommes ont été acquittés. C’étaient des officiers. On peut imaginer que, pour les mêmes faits, des policiers auraient eu une peine avec sursis. De simples citoyens à part entière auraient été condamnés à 5 ou 10 ans de détention, et des Arabes auraient été condamnés à mort. Effectivement, aux yeux de la justice militaire, soldats ou officiers semblent constituer des citoyens d’un genre particulier, que leur mission place au-dessus des lois. “ (…)

Des chrétiens dans la guerre d’Algérie / L’action de la mission de France / Sybille Chapeu / Paris / 2004:

„ En huit ans de guerre, malgré l’usage récurrent de la violence, une seule plainte aboutira contre trois officiers poursuivis pour avoir torturé à mort et violé une jeune Algérienne. Ce procès a lieu, le lundi 15 janvier 1962, trois jours après l’annonce de la condamnation de Robert Davezies à trois ans de prison. Comparaissent un officier de carrière, le lieutenant Robert Maindt, et deux sous-lieutenants de réserve, un ingénieur, Jean Blanié et un instituteur, Alphonse Sanchez, inculpés pour avoir torturé, dans la nuit du 25 au 26 mai 1960, une Algérienne, Saadia Mebarek, arrêtée le 25 mai à Alger. Elle est morte, le 26 mai à l’aube. „ Celle-ci, lit-on dans Le Figaro, appartenait à une cellule de propagande qui s’efforçait de détourner ses compatriotes des élections.“ Le Monde précise que „l’acte d’accusation lu pendant l’audience publique signalait que l’autopsie avait révélé que la mort de Saadia Mebarek était consécutive au choc provoqué par les décharges électriques d’une magnéto.“ Bien qu’ils aient reconu les faits, les trois militaires sont acquittés. “ (…)

**************************************

„ Il va de soi que si les tortures sont établies … “

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: