Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | January 26, 2017

Nguyen Thi Minh Khai: héroïne

Nguyen Thi Minh Khai : héroïne

Grüß Gott !

Minh Khai, résistante vietnamienne, lutte pour l’indépendance de son pays, contre les colonialistes français.

Executedtoday.com / Nguyen Thi Minh Khai / August 28th / Internet:

“ On this date in 1941, Vietnamese Communist cadre Nguyen Thi Minh Khai was shot as an anti-France insurrectionary. ”

“ Arrested by the French late in 1940, she was tortured and condemned to death. She was shot with other cadres, shouting last words that the decades yet to come would pretty well vindicate. ”

Wikipedia.org / Nguyễn Thị Minh Khai / Internet:

“ Nguyễn Thị Minh Khai (Vinh, 1910–1941) was a Vietnamese revolutionary and a leader of the Indochinese Communist Party during the 1930s.”

“ From 1931 to 1934, she was jailed by the British administration in Hong Kong. In 1934, she and Lê Hồng Phong were voted to be attendees in the Seventh Congress of Comintern in Moscow. Later she married Lê.”

In 1936, she returned to Vietnam and became the top leader of the communists in Saigon. She was seized by the French colonial government in 1940 and was executed by firing squad the next year. Her husband Lê had been jailed in June 1939, and later died in the tiger cages at Poulo Condore prison in September 1942.”

Liberation.fr / Planète / Viet Nam / Giap / L’assaut final / Internet:

« Militantes anticolonialistes, sa belle-sœur et sa femme sont arrêtées, torturées, exécutées. « Au dire de ceux qui l’avaient connu auparavant, s’il devint le Giap qu’il fut dans les années suivantes, il ne le doit pas seulement à son nationalisme ou à sa croyance fervente dans le communisme, mais au désir de venger sa famille », avance son biographe américain. »

Chroniques secretes d’Indochine / 1928-1946 / Volume 2 / Gilbert David / La cardinale / Internet:

« Arrêté lors des rafles opérées par la Sûreté française en 1930 à la suite des jacqueries de Nghé-An et de Ha-Tinh, le jeune Vo-Nguyen-Giap avait été détenu à la prison de Hué durant trois ans. En mai 1941, alors qu’il s’était réfugié en Chine, son épouse restée à Vinh, fut « démasquée comme communiste » et arrêtée par le S.I.S. ; condamnée à quinze ans de travaux forcés, elle mourut deux ans plus tard en prison. Entre-temps, sa belle-soeur, Nguyen-Thi-Minh-Khai, arrêtée à la suite de « la révolution d’octobre 1940 » et membre du FB3 depuis février 1937, avait été guillotinée à Saïgon. »

The Encylopedia of the Vietnam war / A political, social, and military history / Spencer C. Tucker / Abc-Clio / 2011:

« Nguyen Thi Minh Khai, 1910-1941 »

« Prominent female revolutionary and activist in the Indochinese Communist Party who fought against French colonial rule in Viet-Nam. » (…)

“ In Februar 1935 Khai completed her studies at the Stalin School in Moscow and returned to Hong Kong, where she continued to work for the Communists. She then went to Saigon, where she was secretary of the Saigon Party Committee. She was also heavily involved in the struggle against the French. In July 1940 she was arrested by the French authorities, who found incriminating documents in her house. In March 1941 she and several communists were found guilty in a military court convened in Saigon and were sentenced to death. All were executed soon therafter by firing squad in Saigon. Her husband Le Hong Thong died in prison 18 month later. ”

Vietnamese Tradition on Trial / 1920-1945 / David G. Marr / University of California Press / 1981:

« Early in 1939, Nguyen-Thi-Minh-Khai was selected Secretary of the Saigon-Cholon Party branch, where she apparently had to cope with considerable desunity as a result of local Trotskyist successes and the rapidly changing international situation. Early in 1940 she bore a daugther, whom Le Hong Phong was never able to see, for he had been jailed soon after the outbreak of war in Europe, and was destined to die from torture in 1942. Nguyen-Thi-Minh-Khai herself was captured in late July 1940, tried on charges of attempting to overthrow the colonial regime, and executed on 28 August 1941. »

Theses.univ-lyon2.fr / Documents / Viet Nam / 1918-1945 / Internet:

„ Début 1940, Minh Khai accoucha de sa fille dans une maternité privée tenue par la sage-femme Trinh, ancienne élève des Tuniques violettes. Le bébé fut confié à madame Duong Bach Mai 1009 , détail que seule Lê Minh a fourni dans sa biographie. Lê Hông Phong était à ce moment-là en prison à Sai Gon et sept mois après, le 30 juillet 1940, Minh Khai elle-même fut prise dans un guet-apens tendu par la police et amenée au Poste central rue Catinat, connu pour sa cruauté. Sur le mur de la geôle, elle laissa, écrit de son sang un poème composé dans le style classique de la poésie des Tang où s’affirmaient avec force sa conviction et sa volonté inébranlables.“

„ Battue, pendue, je n’en suis que plus déterminée “ „ Malgré pinces et tenailles, je ne violerai pas mon serment “ « Me dévouer et me sacrifier pour mes missions », C’est ce que j’accomplirai radicalement jusqu’au dernier soupir. “

“ Un deuxième poème fut composé quand elle était en détention criminelle avant sa condamnation à mort prononcée par le tribunal militaire le 25 mai 1941. Minh Khai fut exécutée le 28 août 1941 et s’est montrée intrépide jusqu’à la dernière minute. Seule femme fusillée avec d’autres dirigeants communistes à Hôc Môn dans la répression qui suivit l’insurrection de 1940 en Cochinchine, refusant d’avoir les yeux bandés, elle cria en français l’innocence de ceux qui, comme elle, avaient combattu pour la juste cause de l’indépendance du Viêt Nam, puis, en vietnamien, lança à ses compatriotes un appel à « l’extermination de l’impérialisme et de la féodalité pour le bonheur du peuple. »

“ Hông Minh, née en 1940, vit discrètement à Hô Chi Minh Ville après 1975 mais a peu témoigné sur elle-même et sur ses illustres parents, qu’elle n’a d’ailleurs pas véritablement connus, car Minh Khai fut fusillée par les Français en 1941 et Hông Phong périt au bagne de Poulo Condor en 1942. Leurs noms sont donnés aux deux grandes rues, aux deux plus grands lycées de Hô Chi Minh Ville ainsi qu’à des rues et des lycées d’autres villes du Viêt Nam. ”

********************************

“ Minh Khai fut fusillée par les Français en 1941 ”

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: