Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | December 11, 2016

Alfons Moser: tranquille

Alfons Moser : tranquille

Grüß Gott !

Un soldat allemand, mélancolique et nostalgique, pendant l’Occupation, prend le métro parisien, pour se rendre à son travail.

L’affaire de la Section spéciale / Hervé Villeré / Fayard / 1973:

„ Malgré les apparences de son uniforme, Alfons Moser n’était ni un officier, ni un marin de tradition, ni même un guerrier de fer des légions germaniques, mais un père de famille badois en temps de paix fonctionnaire à la Caisse d’Epargne de Baden-Baden. “ (…)

„ A vingt ans, en 1930, il est devenu moniteur de sports, et la municipalité de sa ville natale l’engagea pour entraîner les enfants des écoles. Quatre ans plus tard, il avait épousé Emilie, et ils avaient eu deux filles. Alors que naissait la seconde, Moser qui cherchait une situation d’avenir, devint employé de bureau à la Caisse d’Epargne. “

„ La famille Moser s’installe alors dans un confortable appartement de la Hirschhackerstrasse, dans un quartier tranquille, à la limite de la campagne et de la ville. Alfons continue de faire du sport, le soir et le dimanche. Il a un métier stable, une paie modeste, mais régulière, et qui doit progresser. Emilie est une brave femme, toujours souriante. Les deux fillettes deviennent de jolies gamines. Bref, Alfons est heureux. “

„ La guerre éclate. “

„ La formation administrative de Moser le fit affecter à l’Administration du génie à Offenburg, ensuite à Rastatt, où il est d’abord nommé caporal, puis en 1940, promu sergent. “ (…)

„ Mais en juillet 1941, la Kriegsmarine qui développe considérablement ses activités sous-marine, et ses bases, particulièrement en France, a besoin de renforts, et d’administrateurs. “

„ Moser est muté à Wilhelmshaven le 5 juillet. Après trois semaines de stage il est promu Assistant d’Intendance (équivalent au rang d’aspirant), et affecté aux Magasins généraux d’habillement de la Marine à Paris. “ (…)

„ Avant de rejoindre son poste le 4 août, l’assistant Moser reçoit une permission de quatre jours, et il s’arrête à Baden-Baden où la famille, les voisins et les amis s’extasient sur ses deux uniformes, celui de tous les jours, le bleu à boutons dorés et épaulettes gris souris, et celui de parade, tout blanc et tout or ! Il a aussi un poignard qui lui bat la cuisse, et une haute casquette blanche qui donne de l’élégance et un peu plus d’autorité à son mètre soixante-huit. “ (…)

„ Voici Moser à Paris. Ses chefs du dépôt de Montrouge l’autorisent à continuer à faire du sport, le matin. “

„ Au stade de Charléty, Moser joue au football et fait des tours de piste derrière le champion allemand Rudof Harbig. Le soir Alfons Moser va au cinéma militaire ; le samedi après-midi il flâne dans la ville, achète un bracelet pour sa femme, et lui demande de lui envoyer le journal de Baden-Baden, car on ne le trouve pas, à Paris, sur les rayons de la Presse aux armées. “

„ Le deuxième samedi, le 16 août, il écrit à sa femme:

“” Voici bientôt deux semaines que je suis à Paris, et je commence déjà à connaître la ville. Mais il y a tantde choses à voir ! (…) Je suis heureux d’y avoir été affecté. J’ai beaucoup de travail, mais je m’y suis bien adapté. Et il vaut mieux être ici que sur le front de l’Est ! “ (…) Au foyer du soldat, j’ai acheté des amandes. Malheureusement, elles sont très chères, peut être parce qu’elles sont déjà grillées. Je vous les envoie. Si vous en voulez d’autres, écris-le moi. Peut-être en trouverai-je de moins coûteuses. (…) Je ne pense pas avoir de permission avant la fin d’octobre, mais pense toujours à toi et aux enfants. Qu’il serait bon d’être chez soi ! (…) Je t’écrirai de nouveau très vite. Je te salue, et t’envoie de nombreux baisers. Ton petit homme. Alfons.””

„ Alfons Moser avait le mal du pays. Ce n’était pas un homme fait pour partir en campagne, même dans l’Intendance, et Paris, cette ville truffée de grands restaurants, de cabarets licencieux, et de filles audacieuses, l’effrayait un peu. “ (…)

„ Quand Frau Moser reçoit cette lettre le mardi 19 août, elle est frappée par sa lointaine mélancolie. Elle pense qu’il va lui falloir acheter un cadeau pour l’anniversaire d’Alfons, qui tombe le 28 août, le jeudi de la semaine suivante, Elle lui enverra ce qu’il préfère, un livre sur le sport. “ (…)

„ Les camarades de Moser, qui faisaient la fête dans les bars de Pigalle, savaient que le nouveau était un homme tranquille aimant rester seul dans sa chambre. “

Jeudi 21 août

„ L’aspirant Moser, s’est fait réveiller à sept heures. Le jour est gris. Il fera encore très frais. “

„ Douché, rasé, ciré et sanglé, une serviette de cuir à la main, et le poignard au côté, Moser descend dans le hall, ouvre la porte de la salle à manger, salue, et va s’asseoir à une table auprès de l’Aspirant Eberens, un camarade de son âge, avec lequel il a l’habitude de partir le matin pour Montrouge, où il prend son service à neuf heures. “

„ Les deux hommes beurrent des tartines et les trempent dans leur café au lait. A huit heures moins cinq, ils sortent ensemble sur le boulevard Rochechouart, et se dirigent vers le carrefour Barbès, qui est à six cent mètres – sept minutes de marche d’un pas tranquille. “ (…)

„ Il est presque huit heures cinq. Moser et son camarade Eberens sont arrivés ensemble, là-haut, sur le boulevard, sous l’un des piliers du métro aérien. “

„ Eberens, ce matin, doit d’abord se rendre avenue Hoche, il va monter l’escalier, et prendre la direction du métro aérien, vers l’Etoile. Moser, lui, va vers la porte d’Orléans. “

„ Ils bavardent quelques instants. Ils se retrouveront ce soir au Kino qui passe un film de Zarah Leander, et après-demain, ils iront à Versailles. Est-ce qu’Eberens saurait où trouver des amandes bon marché ? “

„ Huit heures cinq. Moser descend tranquillement l’escalier. “ (…)

********************************

„ Regarde, c’est celui-là qui va payer… “

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: