Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | March 21, 2016

Louis XV: moeurs et rumeurs

Louis XV : moeurs et rumeurs

Grüß Gott !

Louis est un roi français, bien aimé et très courtisé, par des jeunes personnes, désireuses et ambitieuses.

Youtube.com / Europe 1 / L’attentat de Damiens contre Louis XV / Franck Ferrand / Marion Sigaut / Evelyne Lever / Audio / Internet:

« Indirectement, Damiens avait travaillé pour Marigny, et il était donc au courant des moeurs du roi lui-même, du roi Louis XV. » (…)

« Le roi était accusé, depuis des années, de coucher avec des petites filles (…) c’était de très jeunes filles. Et de toute façon, ce n’était ni la marquise, ni sa femme (…) Alors, on a des tas d’indications, le marquis d’Argenson a beaucoup raconté. Enfin, des tas de gens ont raconté que le roi était pédophile. » (…)

« On apportait des jeunes filles au roi qui étaient des jeunes filles nubiles. Mais je crois, disons, qu’il n’avait pas besoin qu’on enlève des enfants pour ce genre de choses, parce que ses valets de chambre allaient lui chercher (…) allaient chercher des jeunes filles qui étaient parfaitement consentantes, et dont les parents étaient parfaitement consentants. » (…)

Egaliteetreconciliation.fr / Entretien avec Marion Sigaut / partie 1 / Video / Internet:

« Je savais que Louis XV était accusé de coucher avec des petites filles (…) y a des rumeurs qui disent que le roi Louis XV couchait avec des petites filles. Donc, j’ai cette information-là, et je vois un homme qui risque une mort abominable en lui plantant un couteau dans le dos. Je me dis : y-a-t-il un rapport entre ceci et cela ? C’est-à-dire : cette homme du peuple a-t-il mis sa vie en jeu pour aller donner une leçon à un vieux cochon ? »

« Donc, je suis partie de la connaissance que Louis XV avait des moeurs dépravées. Ça s’appelle de la pédophilie. On ne disait pas pédophilie à l’époque, on disait « le roi aime les tendrons ». C’est exactement la même chose, ça dit la même chose. Ça veut dire qu’on mettait dans le lit du roi des gamines prépubères dont le roi jouissait avant de les remplacer par d’autres. La façon dont ces filles arrivaient dans son lit, c’est ce que l’histoire ne raconte pas. »

« Pourquoi est-ce que le roi s’est mis à coucher avec des petites filles. Et bien, c’est parce que le roi avait une maîtresse qui s’appelait la marquise de la Pompadour, que le roi lui était de toute façon infidèle, qu’il avait attrapé une sale maladie, qu’il avait refilé la sale maladie à la Pompadour, et le médecin de la Pompadour lui avait dit : « Je vous interdit d’avoir des rapports sexuels avec le roi » (…), donc elle s’est retrouvée en passe de ne plus pouvoir satisfaire la libido du roi. » (…)

c’est à moi de pourvoir à ses sens, c’est comme ça qu’il restera attaché à moi, (…) avec des gamines, il s’attachera pas. D’ailleurs, ça a été un mauvais calcul, parce qu’il a fini par s’attacher à l’une des gamines. Peu importe, mais c’est elle qui a trempé dans ce véritable complot de corruption du roi de France, (…) le roi n’était pas pédophile comme ça » (…)

Egaliteetreconciliation.fr / Entretien avec Marion Sigaut / partie 2 / Vidéo / Internet:

« Donc, elle fournissait, elle avait son réseau d’alimentation de la couche royale, (…) »

« Quel pouvait être le lien entre l’affaire des enlèvements d’enfants et Damiens ? Alors, l’historien qui avait découvert, qui a dit que la fille de Damiens aurait été enlevée et que c’était pas vrai, il donne quand même une source à son information, et c’est dans les papiers du procureur général : il y a un témoignage qui dit que la fille de Damiens a été enlevée en 1750. Et ce témoignage, qui est une déposition dans les papiers du procureur, ne s’est pas retrouvé au moment du procès. » (…)

« Le roi est pédophile. Damiens, qui est domestique, il a les moyens de le savoir, – affaire de moeurs. »

Youtube.com / 2000 ans d’histoire / France Inter / Louis XV / Bernard Hours / Audio / Internet:

« Oui, alors, il y d’abord eu les quatres filles de Nesles, dont la plus importante est madame de Châteauroux, puis madame de Pompadour, puis enfin madame du Barry. Puis le parc aux Cerfs (…) »

« Il y a eu une bonne dizaine de jeunes Parisiennes, qui n’étaient pas franchement des prostituées, mais des filles que leurs mères prostituaient occasionnellement, pour certaines d’entr’ elles. D’autres, que leurs parents avaient essayé de propulser, grâce au réseau de rabatteurs que la cour fournissait au roi, réseau de rabatteurs qui était d’ailleurs constitué par de grands aristocrates, comme le duc de Richelieu, par exemple. »

Egaliteetreconciliation.fr / L’affaire Damiens / Une affaire de moeurs / Marion Sigaut / Video / Internet:

« On a observé que le roi a renvoyé deux jeunes filles que Lebel, c’était son valet, son domestique. Toutes ses coucheries, ça passait par son valet. Le roi qui se faisait livrer des donzelles. Enfin, c’était pas la reine, c’était pas non plus la Pompadour, donc il décide d’y mettre fin. (…) on a observé que le roi a renvoyé deux petites filles : qu’est-ce qu’on cache ? que le roi se faisait livrer des petites filles ? » (…)

« Et vous vous rendez compte : la place de première, de favorite du roi ! Y a du monde sur le coup ! Et vous avez tout un tas de femmes ambitieuses et sans scrupules qui voudraient la place. Et la marquise a organisé, avec son âme damné de frère, de faire entrer dans le lit du roi des filles suffisamment jeunes, pour ne pas avoir d’influence sur lui. » (…)

« Pourquoi, en 1757, on dit : il a renvoyé les petites filles, et que cent ans après, on dit : les jeunes filles ? » (…)

« défilé de filles du peuple, plus ou moins pubères, qui ont défilé dans son entourage. »

Mediatheques.montpellier3m.fr / Le goût du roi Louis XV / Marie-Louise O’Murphy / Camille Pascal / Audio / Internet:

« La Pompadour avait une ribambelle de cousines, tant du côté de son mari, le normand d’Etiolles, que du côté à elle, Poisson, une ribambelle de cousines qu’elle mariait, qu’elle dotait somptueusement, et qu’elle faisait venir à la cour. (…) Elles venaient à la cour pour aller dans le lit du roi. La Pompadour, au début, s’est constitué une sorte d’escadron volant, de petites cousines de province, plus ou moins jolies, auxquelles le roi pouvait jeter le mouchoir, et elle gardait donc le contrôle de la sexualité royale. » (…)

« Il s’agit de recruter des jeunes filles. Il faut qu’elles soient vierges pour éviter que le roi n’attrape pas de mauvaises maladies, il faut qu’elles soient issues de la lie du peuple, de façon à n’avoir aucun appui à la cour, et il faut qu’elles appartiennent à un milieu particulièrement équivoque, pour que on puisse négocier sa virginité. » (…)

Mémoires du maréchal duc de Richelieu / Jean-Louis Giraud Soulavie / Tome neuvième / Paris / Buisson / 1793:

«  On faisoit une dot considérable aux petites filles qui devenoient grosses des oeuvres du roi. On les maroit à des officiers dont il falloit faire aussi l’avancement. L’éducation de ces enfants étoit, non – seulement très – onéreuse, mais il falloit encore pourvoir ensuite à leur établissement. »

« Un courtisan qui a suivi, avec autant d’exactitude qu’il lui étoit possible, la chronique scandaleuse du temps, a assuré à l’auteur de ses mémoires, que Louis XV a fait dans sa vie la fortune de plus de dix-huit cents demoiselles. On leur donnoit de petites maisons superbes dans le parc, dont Lebel premier valet de chambre, avoit la surintendance aux depens du trésor public. Parcourons quelques unes de ces maisons les meilleurs les plus libres du temps ont conservé le tableau de quelques sultanes de Louis XV. »

« Lebel ne choisissoit pas toujours les enfans dévoués aux plaisirs de Louis XV ; ce prince, qui jetoit sans cesse des regards curieux sur ce qui l’environnoit, choisissoit lui-même dans ses courses, ou dans ses voyages à Paris, celles lui convenoient. »

**************************************

« les parents étaient parfaitement consentants. »

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: