Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | December 13, 2015

Maquis de Souesmes: pertes allemandes

Maquis de Souesmes : pertes allemandes

Grüß Gott !

Les résistants français, en Sologne, après un combat acharné, tuent beaucoup de soldats allemands.

Le monde d’hier à Chaumonty-sur-Tharonne / Mémoires familiales et citoyennes / Palacin Janine / 2011 / Internet:

« Pierre faisait partie du maquis de Souesmes… Il paraît que ce serait les résistants qui auraient gagné le combat, mais que la bataille aurait été très dure et qu’il y aurait eu pas mal de tués ! »

Pearl Witherington / Carole Seymour-Jones / Hodder& Stoughton / 2013:

« The Burckhardt column swept on through the Sologne to Souesmes, east of Salbris, where it attacked another maquis, led by Polish resister Captain Stanislaw Makowski. Despite being heavily outnumbered, Makowski decided to engage the Occupier in open combat. Some 700 Germans attacked around fifty maquisards, setting fire to the undergrowth and employing mortars and artillery. The little group of maquis was decimated. As it withdrew under cover of darkness, thirteen maquisards lay dead, and 121 Germans. »

Lanouvellerepublique.fr / Loir-et-Cher / Souesmes / Il y a soixantze-dix an, un maquis tombait / Internet:

« Souesmes est entré dans l’histoire alors que le débarquement allié s’annonçait et qu’un noyau de la Résistance (…) se mobilisait en installant un centre de formation du maquis à quelques kilomètres du bourg de Souesmes, dans un coin de forêt profonde. »

« Les forces allemandes ayant eu vent de l’existence de ce regroupement, plusieurs centaines de soldats, spécialement entraînés pour réprimer le terrorisme, attaquaient les cent cinquante maquisards commandés par deux capitaines, le 17 juin 1944. »

« Après un combat acharné, les patriotes durent se replier, laissant sur place plusieurs morts et de futurs prisonniers. L’ennemi était de son côté durement touché, avec une centaine de tués et plus de soixante blessés. »

Wikipedia.org / Stanislaw Makowski / Internet:

« Makowski reçoit comme tâche la préparation d’un maquis à Souesmes, le sabotage des lignes de communication allemandes dans le Loir-et-Cher et l’instruction des maquis du Loir-et-Cher en sabotage. »

„ Fin juin, les Allemands attaquent le maquis, avec 2.000 hommes. Après avoir tué 50 Allemands et en avoir blessé 80, Makowski se retire avec ses hommes.“

Paulmaccuebooks.com / Captain Stanislaw Makowski / Internet.uk:

« Perhaps the best example of this came on 17 June 1944 when the Souesmes Maquis under his command was attacked by a strong German force, estimated at some 2,000. Though heavily outnumbered, Makowski urged his men to stand and fight and, after letting a few of his older family men slip away while there was still time. Makowsky set up defensive positions. Not opening fire until the last possible moment, the maquisards took a heavy toll of the advancing Germans before falling back and disengaging as planned by Makowski. Local French sources were later to exaggerate the conservative estimate that neverthess put the number of German dead and wounded at 77, while Makowski’s forces had lost just nine killed in action, four taken prisoner and shot, and eight wounded. »

De la résistance à l’Indochine les cas de conscience d’un FTP dans les guerres coloniales / Pierre-Alban Thomas / L’Harmattan / 2009:

« D’après l’abbé Guillaume (la résistance en Sologne), les assaillants auraient eu 121 tués, nombre manifestement très exagéré. Un autre bilan rapporté par Camille Boiziau qui le tiendrait de Londres fait état de 77 Allemands hors de combat. »

Tourisme-solognedesrivières.fr / Patrimoine / Souesmes / Internet:

„ A l’instar des Auvergnats du Mont Mouchet, des Bretons de Saint-Marcel ou des patriotes du Vercors, les maquisards du camp de Souesmes vont subir l’assaut des forces ennemies:

„ Le 17 juin, 700 Allemands du groupe d’intervention Burkhardt, puissamment armés et spécialement entraînés pour réprimer le « terrorisme », attaquent les 150 maquisards FTP et FFI commandés par deux capitaines, l’un britannique et l’autre français.“

« Après un combat acharné, les patriotes se replient, abandonnant 9 morts et 4 prisonniers aux assaillants. Mais l’ennemi est beaucoup plus durement éprouvé et compterait 121 tués et 65 blessés. »

Le maquis de Souesmse en Sologne / Enquête sur un combat héroïque de la Résistance / Alain Rafesthain / Royer. passé simple / 1992:

« En ce qui concerne les victimes allemandes et miliciennes, une information donnée par Jean Aubin permet de confirmer les chiffres avancés par l’abbé Guillaume :

« – Il y a eu 60 tués sur le terrain et 120 blessés dont la moitié sont morts dans les hôpitaux. »

« Cela fait donc au total 120 morts et 60 blessés : voila qui est très proche des 121 morts et 65 blessés indiqués tant par l’abbé Guillaume que par «Saint-Paul». »

« Personnellement, je crois que le nombre de 77 hors de combat, c’est-à-dire environ 25 tués et 50 blessés, pourrait refléter une possible réalité, ce qui représenterait déjà un succès éclatant. »

*************************************

Le nombre de soldats allemands tués fut donc:

121 ?

120 ?

100 ?

60 ?

50 ?

25 ?

moins ?

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: