Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | June 20, 2015

Poulo-Condor: bagne français

Poulo-Condor : bagne français

Grüß Gott !

Poulo-Condor est un joli nom qui fait dresser l’oreille. Et aussi un lieu de pleurs et de douleurs.

Wikipedia.org / Bagne de Poulo Condor / Internet:

« Le bagne de Poulo Condor était un bagne installé sur l’île de Poulo Condor (désormais Côn Sơn), faisant partie de l’archipel de Côn Đảo, situé à 230 km au sud de Hô-Chi-Minh-Ville dans la Mer de Chine méridionale. »

« Le bagne a été créé par l’administration coloniale française vers 1862, après le traité de Saïgon et est resté en activité jusqu’en 1975. »

« De nombreux opposant à la colonisation y furent emprisonnés, et notamment des membres du Việt Minh, comme Pham Van Dong, Le Duc Tho et l’épouse de Võ Nguyên Giáp qui rend le régime colonial responsable du décès de sa première épouse morte en prison en 1941 et du décès de sa belle-sœur guillotinée pour nationalisme à Saïgon par l’administration coloniale française. »

Indochine SOS / Andrée Viollis / Editeurs français réunis / Paris / 1949:

Des condamnés ont été exécutés ; d’autres et par milliers pourrissent encore dans des bagnes et des geôles dont je connais l’horreur. “

A Monsieur le Président du Comité d’amnistie et de défense des Indochinois.“

Ce sont les détenus politiques de Poulo-Condor qui vous écrivent. P.-C est le pénitentier qui achève de tuer ceux qui vous écrivent.“

P.-C est le pénitencier qui achève de tuer ceux que la répression politico-judiciaire a condamné en masse à la détention, à la déportation ou aux travaux forcés à temps ou à perpertuité.“

Ils sont ici presque un millier et demi qui, chaque jour, attendent la ration de riz rouge et de poissons secs pourris, les corvées infernales et les bastonnades, enfin la maladie et la mort.“ (…)

A la Sûreté, les tortures les ont tués à demi. Aux uns elle a brisé une partie de la tête, un bras ou une jambe ; aux autres, elle a abimé le foie ou la poitrine. A jamais ils sont atteints d’infirmités et de maladies mortelles.“

Et ils sont à Poulo-Condor pour que P.-C les achève.“ (…)

Sur plus de 300 déportés politiques internés dans un bagne en plein P.-C, à l’endroit le plus sain de l’île, une trentaine sont morts en 1931. Et tous sont invariablement tués par la tuberculose, la dysentrie, la cachexie. Il n’en peut être autrement quand des êtres humains sont nourris, logés, traités comme des cochons.“ (…)

La France possède en Indochine deux pénitentiers de sinistre renommée : Son La et P.-C. Il faut y ajouter Laobao et Ban Me Thuot qui se trouvent en Annam et qui ont jusqu’ici battu tous les records de tuerie.” (…)

Les Secrets des iles Poulo-Condore / Le grand Bagne Indochinois / J-C Demariaux / Peyronnet / Paris / 1956:

Maintenant que la guerre qui a ensanglanté l’Indochine pendant huit ans a pris fin, un reportage sur le bagne de Poulo-Condore est plus que jamais d’actualité, car, avec le recul du temps, il explique certains côtés du terrible conflit : notamment l’hostilité irréductible des dirigeants Viet- Minh à notre égard.“

N’oublions pas que plusieurs des lieutenants d’Ho-Chi-Minh sont d’anciens prisonniers politiques libérés ou évadés du grand pénitancier asiatique : tel le fameux Tran Ngoc Danh, qui fut longtemps chef de la délégation Viet-Minh à Paris, et surtout Pham Van Dong, Ministre actuel des Affaires étrangères d’Ho-Chi-Minh : celui-là même qui a signé en 1954 les accords de Genève et que j’ai vu au bagne.“ (…)

C’est à Poulo-Condore que ces intellectuels ont appris la haine de la France.“

C’est en se réclamant de leur qualité d’anciens bagnards qu’ils ont adressé en 1946 aux Nations- Unies, un réquisitoire vengeur contre la colonisation française, et c’est en s’annonçant comme tels qu’ils prononçaient fréquemment des diatribes violentes contre notre pays, au micro de la Radio clandestine d’Ho-Chi-Minh, là-bas, quelque part dans la Jungle, entre le Tonkin et le Thanh-Hoa.“

Le bagne n° 2 a été la grande pépinière anti-française du Viet-Minh, dans les années fiévreuses de 1934 à 1945 : le vase clos des révoltes contre notre drapeau.“ (…)

*******************************

C’est à Poulo-Condore que ces intellectuels ont appris la haine de la France.”

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: