Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | March 28, 2015

1940: la débâcle française

1940 : la débâcle française

Grüß Gott !

Les soldats français, en l’an 1940, devant les troupes allemandes, lèvent le camp.      Ou lèvent les bras.

Chtimiste.com / Carnets de guerre 39-40 / Ferdinand Gillette / Internet:

Mercredi 12 juin

„ Je passe le reste de la nuit dans la chapelle d’Ornes dont un angle a été abattu par une bombe.”

” Les Allemands ont passé la Seine et sont à Vernon. Toute la nuit sur la route Gremilly – Ornes – Bezonvaux, ce n’est qu’un défilé ininterrompu de troupes de toutes armes qui se replient en toute hâte (infanterie, artillerie…) “

„ On sent que c’est la débâcle ; c’est à qui fuira le plus vite.“

Jeudi 13 juin

„ Dans la soirée, le repli des troupes s’accélère encore, c’est la fuite précipitée, la débâcle. Il paraîtrait que les Allemands se trouvent à moins de 5 km d’ici. Nous allons donc nous trouver demain matin en 1ère ligne et cela à peu près sans armement. ”

„ Quelle honte ! “

„ Comme le commandement de l’armée s’est montré incapable ! “

Samedi 15 juin

„ Arrivée à Troyon à 21h. ”

„ Repas, puis repos. ”

„ À 23h ½, on vient nous prévenir qu’il faut de nouveau partir à 24h.”

„ Quelle cohue dans la route ! ”

„ La fuite continue. Quelle triste chose que cette débâcle ! …”

Dimanche 16 juin

„ Au retour, nous trouvons de nombreux égarés : Molton, Lesueur, Montfort, Monrocq, l’ordonnance du capitaine Labbé auxquels je donne l’indication des emplacements des compagnies.“

„ Retour à Lavignéville 7h ½.“

„ Je suis écœuré par le pillage systématique de Saint-Mihiel par les soldats français. Quelle honte ! “

Lundi 17 juin

„ Après le départ de la forêt d’Âprement nous empruntons la grande route de (*) à (*) route encombrée par les troupes qui fuient et les habitants des localités voisines qui abandonnent leurs demeures.“

Mercerdi 19 juin

„ Évacuées d’Étain, elles n’ont pu aller à Épinal ainsi qu’elles en avaient l’intention, les Allemands y étant. La ligne Maginot a été percée par les Allemands à Neuf-Brisach si bien que nous sommes maintenant encerclés. “

Mardi 25 juin

„ Je crois que dans l’histoire du monde jamais un peuple n’avait subi une défaite aussi humiliante. Quelle tristesse et quelle honte pour notre pauvre pays !! Nous voilà maintenant à la « merci » de ces peuples avides d’espace vital. “

„ De quelles régions la France sera-t-elle amputée ? Quelles colonies perdrons-nous ? “

„ Voilà la France à bas pour longtemps et je crains bien que jamais nous n’assisterons à son relèvement. “

„ Ah les salauds de dirigeants qui nous ont conduits au point où nous en sommes. Comme on devrait les fusiller : Ah ! À l’heure actuelle ce n’est plus une gloire d’être Français ! “

„ Il faut tout de même que nous ayons été vendus, trahis aussi bien dans nos états-majors que par nos gouvernants pour avoir été battus aussi rapidement et aussi complètement. “

Jeudi 27 juin

„ C’est un armistice honteux pour notre malheureux pays, mais dans les circonstances actuelles ce Maréchal Pétain était bien forcé de se soumettre, Pauvre France !“

„ Quelle chute ! “

„ Adieu le prestige de notre pays dans le monde ! “

„ La France va être réduite à l’état de pays secondaire. Ah ! si nos dirigeants ont une conscience, quel remords ils doivent avoir !! “

„ Ce sont nos maudits politiciens qui ont ainsi conduit la France à sa ruine. Quelle responsabilité ! “

Vendredi 5 juillet

„ Nous n’avons toujours aucun tuyau sur ce qui se passe en France et à l’étranger. “

” Pauvre France ! “

„ Jamais dans le cours de l’histoire elle n’a subi une pareille défaite. Quelle humiliation pour tous ceux qui ont encore dans le cœur l’amour de la Patrie.“

„ Ah ! Cet amour de la Patrie, comme il s’est peu à peu effacé chez la majorité des Français !! ”

„ Maintenant, depuis 1919, c’est le règne complet de l’égoïsme. On ne pense plus qu’à soi, qu’à s’enrichir par n’importe quels moyens. “

„ Ce changement de mentalité en France depuis l’autre guerre est dû pour une grande part, d’abord à la famille et ensuite à l’école. Bon nombre de maîtres antimilitaristes avaient, en effet, supprimé de leur enseignement les leçons concernant la patrie et les devoirs du soldat. Voilà l’œuvre du Front populaire en partie responsable du désastre actuel. “

Samedi 6 juillet

„ D’après les journaux allemands, les Anglais auraient coulé le Dunkerque et plusieurs autres cuirassés français dans le port d’Oran.“

„ Il paraîtrait qu’il y aurait 1.900.000 prisonniers français, c’est-à-dire à peu près la moitié de l’armée française et environ 20.000 officiers. Au camp où nous sommes il y en a plus de 600. “

„ Quel désastre ! Quel honte pour l’armée française et pour la France !! “

Lundi 11 novembre

„ Aujourd’hui 22ème anniversaire de l’armistice. “

„ Ah ! Ce 11 novembre ne pourra plus être pour nous une fête car la victoire si chèrement acquise en 1918 a fait place à une défaite honteuse, telle que la France n’en avait jamais, au cours de son histoire, subi de pareille. “

„ Quelle chute pour notre pays !! … “

„ Ah ! La France n’est pas près de se relever. “

Ministre de la justive / Vichy 1941-1943 / Mémoires / Joseph Barthélemy / Pygmalion / 1989:

„ La France a bien été vaincue. La victoire des Américains, des Anglais et des Russes sur l’Allemagne n’est pas une victoire française. Je me félicite de la collaboration apportée aux Alliés par les forces de la Résistance. Sans les blindés américains, qu’auraient-elles pu faire ? “

„ J’ai vu déferler, dans le bourg méridional dont j’étais le maire, les lamentables débris de l’armée française en déroute. J’ai gardé de cette horde le plus sinistre souvenir. Je garde toujours devant les yeux l’image de ces camions filant à une vitesse meurtrière, portant des hommes au torse nu, riant et chantant, et entremêlés de filles. Je vois ces officiers fuyards arriver dans des automobiles qu’ils avaient volées, harassés de fatigue au point de causer des accidents, hagards, balbutiant qu’heureusement la guerre était finie. J’ai vu arriver des fuyards isolés, à pied. J’ai vu ensuite ces officiers paraître reprendre le dessus pour retrouver les avantages de leur grade, notamment l’usage de l’automobile et de l’essence, et circuler ou faire circuler à toute vitesse pour les motifs les plus futiles ou même dans motif.

” Devant la clinique chirurgicale de mon fils, des soldats entassés sur un camion se sont arrêtés pour poser cette simple question : „ C’est loin l’Espagne ? “ Existait-il un homme ou des hommes capables de reprendre en main cette horde pour la reconstituer en armée ? Pauvre chère grande France ! “

„ On a dit : „ Ce n’était qu’une bataille perdue.“ Peut-être, mais c’était la bataille de toute la France, et avec deux millions de prisonniers. Comme record de défaite, nous avons laissé loin derrière Caporetto. “

******************************

“ C’est loin l’Espagne ? ”

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: