Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | November 2, 2014

Camerone: pertes mexicaines

Camerone : pertes mexicaines

Grüß Gott !

Armée de vieux mousquetons, à capsule et à piston, et très peu de munitions, la légion fait un carton.

Camerone / 30 avril 1863 / André Paul Comor / Tallendier / 2012:

„ En l’absence de document officiel du commandement mexicain dressant la liste complète des tués et des blessés, près de deux siècles plus tard le bilan des pertes reste encore ignoré des historiens. En effet, le compte rendu „officiel“ (de deux pages) de Milan avance le chiffre de dix-sept tués et huit blessés.“

„ En réalité, les autorités mexicaines ont nettement sous-évalué les pertes subies à Camarón. Du côté français, des chiffres plus précis ont été transmis par des témoins oculaires – des combattants – à leur retour de captivité.“

„ De plus, les premières constations faites par les légionnaires du détachement du colonel Jeanningros, arrivé sur les lieux en fin d’après-midi le 1er mai, contredisent les chiffres donnés par Milan. Outre trente-sept ou trente-huit cadavres dénudés, dont ceux des vingt-deux hommes de la 3e compagnie jetés dans le fossé sud-est de l’hacienda, les secours ont découvert au cours d’une rapide reconnaissance sur la route de La Joya, à environ un kilomètre de la Route Royale, plusieurs dizaines de cadavres déposés en tas et exposés aux attaques des zopilotes réputés pour leur rapacité.

„ Le chef de corps du Régiment étranger évalue à plus de 260 (les leurs) mis hors de combat, parmi lesquels se remarquent des uniformes avec galons argent et or, plus un homme, en grande lévite, qui nous a paru être un prêtre.“

„ Le géneral Forey qui cite le combat de Camerone ne donne pas plus de précisions : il se contente d’avancer le même ordre de grandeur sans autre précision, „ plus de deux cents cadavres mexicains jonchant les abords de la maison“.

„ S’appuyant sur le témoignage du caporal Berg recueilli sur le lieu même du combat un an plus tard, le lieutenant Zédé assure qu’on „enterra un peu plus de deux cent cinquante Mexicains ; du reste, Milan a déclaré que ses pertes dépassaient trois cent tués “.“

Expédition du Mexique / 1861-1867 / Récit politique et militaire / G. L. Niox / 1874:

„ On assura que les Mexicains avaient perdu trois cent hommes dont deux cent morts.“

(Ordre général du 30 août 1963)

„ La vigoureuse résistance de cette compagnie détermina le général Milan a laisser passer les convois sans les attaquer et il ramena à Jalapa ses troupes fort impressionnées des pertes sanglantes que leur avait coûté cette victoire.“

Camerone / Jean Brunon / Editions France Empire / Paris / 1981:

“ Les pertes des Mexicains sont plus difficiles à évaluer exactement. Selon le rapport du commandant Regnault, les hommes du colonel Milan mis hors de combat, tués ou blessés, auraient été au nombre de 300 ou 400. Ce chiffre semble un minimum raisonnable.”

“ Les Mexicains, en effet, enterrèrent, la nuit suivante, les corps de 50 des leurs, et la colonne de secours du colonel Jeanningros trouva sur le terrain plus de 80 cadavres mexicains.”

Legion-etrangere.com / L’esprit de Camerone en 2013 / Képi blanc N° 754 / Internet:

„ Le récit de cette bataille témoigne de la fierté de toute l’armée française. “Dans ce glorieux combat, tout le monde a fait son devoir” écrit le Maréchal Forey commandant le corps expéditionnaire au Mexique, le 30 août 1863. Quant au commandant Regnault, commandant par intérim le 1er Régiment étranger, il “exprima sa conviction qu’en pareille circonstance, il n’est pas une seule compagnie de l’armée qui ne fit comme la 3e compagnie du 1er Régiment étranger qui a montré à un ennemi, combattant à 30 contre 1, ce que sont les soldats de la France”.“

„ Avec 60 cartouches chacun, ils ont tenu toute la journée, en imposant des pertes sévères : près de 600 morts ou blessés. Enfin, ce combat illustre l’inaltérable volonté des légionnaires et leur culte de l’effort. Ils ont accompli la mission sans jamais faiblir ni douter, parce qu’elle leur avait été fixée !“

Campagne du Mexique / Souvenir d’un zouave / Combat de Camarone / Louis Noir / Paris / 1867:

„ Les légionnaires usent leurs dernières cartouches, repoussent la première colonne à l’arme blanche ; mais de toutes parts les murs sont envahis, et, dans une mêlée à l’arme blanche, presque tous les légionnaires périssent, broyés par la masse qui les étreint. Alors M. Mandet et ses hommes démolissent les barricades et tombent, la baïonnette en avant, sur les troupes qui remplissaient la cour ; ils essuient une décharge épouvantable et sont achevés à coups de sabre. Un soldat reçut vingt-huit balles.“

„ Le dernier qui tomba fut M. Mandet, blessé à mort. Alors, pour employer la merveilleuse expression d’un poète : … Le combat cessa faute de combattants.“

„ Cinq cent douze Mexicains jonchaient le sol, morts ou mourants. Quant à la compagnie française elle avait vécu. Mais son souvenir ne périra jamais.“

Liguedusud.fr / Honneur au 1er REC / Honneur à Camerone / Jacques Bompard / Internet:

„ Commandée par le capitaine Danjou et fidèle à son serment de se défendre jusqu’à la mort, la 3ème Compagnie du 1er Bataillon de la Légion étrangère est allée jusqu’au bout de son engagement. Pendant 11 heures, malgré les blessures, la faim, la soif et la chaleur torride, une poignée de légionnaires a résisté aux multiples assauts, infligeant 600 pertes aux Mexicains.“

Sudouest.fr / Hommage au capitaine Louis-Philippe Maine / Nicholas Caminel / Internet:

„ Le 30 avril 1863, 65 légionnaires, sous la direction du capitaine Danjou, partaient en mission de reconnaissance aux environs de Paloverde, au Mexique, quand, vers 7 heures, ils ont été attaqués par plus de 800 cavaliers et 1.200 fantassins mexicains.“

Repliés dans l’’auberge fortifiée de Camerone, pendant plus de douze heures de combat, ils ont abattu plus de 600 ennemis. Vers 17 heures, à court de munitions et au milieu des flammes, les cinq survivants avaient encore assez de rage pour un ultime corps à corps à la baïonnette. Les trois seuls rescapés durent rendre les armes et furent épargnés par des Mexicains impressionnés par leur bravoure. Parmi eux, le caporal Louis-Philippe Maine, enterré au cimetière de Douzillac.“

*****************************

Le nombre de Mexicains mis hors de combat fut donc:

25 ?

… ?

200 ?

250 ?

260 ?

300 ?

400 ?

500 ?

512 ?

600 ?

plus ?

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: