Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | March 8, 2014

Indochine: désastres français

Indochine : désastres français

Grüß Gott !

Les troupes françaises, impérialistes et colonisatrices, veulent garder l’Indochine.      En vain.

La colombe et le napalm / 1945-1975 / Sabine Rousseau / Cnrs Editions / Paris / 2002:

„ On attribue à l’Empire la victoire de la France sur le nazisme, on compte sur l’Empire pour garantir à la France sa prospérité et sa puissance futures.“

„ L’Indochine, perle de l’Empire “, doit naturellement rentrer dans l’écrin que les hommes politiques lui confectionnent et que les partis appellent de leurs voeux : l’Union française.“

„ La guerre d’Indochine n’a jamais passionné l’opinion publique métropolitaine, sauf peut-être quand ont surgi des situations de crise, les revers militaires en particulier : Cao Bang ; Hoa Binh ; Dien Bien Phu ; autant de synonymes d’humiliation.“

Wikipedia.org / Bataille de la RC 4 / Cao Bang / Indochine / Internet:

« La bataille de la RC 4 opposa, durant la guerre d’Indochine, les forces du corps expéditionnaire français à celles du Viêt Minh, en octobre 1950, au nord Tonkin à proximité de la frontière chinoise. Ces combats se soldèrent par la défaite des troupes françaises. »

RC4 / Indochine 1950 / La tragédie de l’évacuation de Cao Bang / Colonel Pierre Charton SPL / 1975:

„ Et, dans notre solitude, le colonel Lepage et moi-même, nous tirions cette conclusion : le désastre de Cao Bang était le plus grand de toute notre histoire coloniale. Ce que nous ignorions alors, c’est qu’un jour viendrait Dien Bien Phu. “

„ Les Français aiment les défaites. Ils ont fait de ces deux batailles des faits d’armes glorieux. En France, on ne fête pas Austerlitz, mais bien plutôt Camerone ou Alésia, la Bastille ou Waterloo, la Bérésina ou Pavie. “

Cao Bang / La tragique épopée de la colonne le Page / Colonel Marcel le Page / Nouvelles Editions latines / Paris / 1981: 

„ Un lourd bilan !

„ L’ampleur du désastre est catastrophique. Huit bataillons, parmi les meilleurs troupes d’intervention du Corps Expéditionnaire, sont perdus, avec un armement considérable et un important matériel, 13 canons, 120 mortiers, 940 mitrailleuses, 1.200 F.M., 8.500 fusils, 400 véhicules, 3 pelotons blindés, de quoi équiper toute une divison V.M. ! “ (…)

„ Dans l’affolement qui suivra cette „ incroyable “ défaite, Langson sera evacué en catastrophe quelques jours plus tard. Des stocks énormes de vivres, de munitions, d’essence et un important matériel y seront abandonnés, sans qu’on ait pris le temps de les détruire.“ (…)

„ Mais ce qui est plus grave et le plus gros de conséquences, c’est le fait que, dans nos rangs, de nombreux soldats Nord-Africains, Tirailleurs et Goumiers marocains, ont été, pour la première fois, témoins de notre défaite devant des rebelles appartenant à un peuple que nous avions colonisés. Ils savent, maintenant, qu’un nationalisme déterminé et concerté peut secouer le joug du colonialisme. Rentrés chez eux, ils ne l’oublieront pas.“

„ Sans aucun doute ce désastre marquera le commencement de l’effondrement de l’Empire Colonial Français.“

„ Cette sous-estimation de l’adversaire – complexe de supériorité, peut-être séquelle de colonialisme – est effectivement à l’origine de la plupart de nos échecs en Indochine, notamment de nos deux grands revers Cao Bang et Dien Ben Phu ! “

Wikipedia / The battle of Hoa Binh / Internet:

“ The Battle of Hòa Bình was fought during the First Indochina War. It occurred from 10 November 1951 to 25 February 1952, when French Union forces attempted to lure the Việt Minh out into the open and to force it to fight on French terms.”

“ From the beginning, French Union forces sought to draw the Việt Minh out to fight on French terms ; however, they subsequently went on the defensive as General Võ Nguyên Giáp continued to put heavy pressure on French positions. Although suffering heavier casualties than the French, the Việt Minh came out victorious.”

General Vo Nguyen Giap / Dien Bien Phu / Hanoi / 1964:

« We had applied this tactics in the Hoa Binh campaign : while the enemy concentrated his forces in this town and built in into an entrenched camp, we launched our main attacks not on Hoa Binh but in other sectors and annihilated the enemy reinforcements and his positions along the Da river, and launched victorious attacks on his rear in the Bac Bo delta. »

……

« On March 13, 1954, our troops received orders to launch the great offensive against the Dien Bien Phu fortified entrenched camp. »

« On May 7, at 2 p.m. one our units attacked position 507, near Muong Thanh bridge. The enemy offered a weak resistance, all the garrison surrended. (…) It was clear that the enemy fell into confusion and lost all his combativeness ; white flags appeared  in some places. »

« Though the enemy had still about 10,000 left, he was completly demoralized. Wherever our troups went the enemy soldiers raised white flags and surrendered. »

« At 5.30 p.m., we occupied the command post : Gen. De Castries and all his staff were captured. All the enemy troups stationed at Dien Bien Phu came out and surrendered. They were taken prisoner and were kindly treated. »

« We attacked the southern sub-sector the same night. There the enemy, a force 2,000 strong, tried to withdraw in the direction of Upper Laos. Pursued by our troops and caught at 8 p.m. all the enemy troops were taken prisoner at midnight. »

« After 55 days and nights of unremittig struggle, the enemy at the Dien Bien Phu fortified entrenched camp was completely annihilated. »

Diên Biên Phu / Le petit Robert / Dictionnaire universel des noms propres / Paris / 1996:

« Durant la guerre d’Indochine, l’armée française installa à Diên Biên Phu un important camp retranché. Du 13 mars au 7 mai 1954, une bataille décisive y opposa les forces françaises commandées par le colonel de Castries et celles du Front de libération du Viêtnam du général Vo Nguyen Giap. Encerclées et pilonnées par l’artillerie, les troupes françaises durent cesser le combat après 57 jours de résistance. Les accords de Genève qui s’ensuivirent consacrèrent la fin des hostilités et de l’hégémonie française en Indochine. »

*********************************

„ Un lourd bilan ! “

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: