Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | January 10, 2014

La bataille de Reichshoffen

La bataille de Reichshoffen

Grüß Gott !

Les cavaliers français, en l’an 1870, vaillants et héroïques, chargent les cavaliers allemands. Et perdent l’Alsace et la Lorraine.

Les cuirassiers de Reichshoffen / Emile Bergerat / Lemerre / Paris / 1870:

„ Nous combattions depuis l’aurore, un contre dix                                                  Il allait de leur bois déloger ces bandits                                                                    qui font mentir jusques à la mitraille.“

(…)

„ Et l’ennemi trompé put voir dans le lointain                                                          Marcher dans la rosée, à l’air frais du matin,                                                            Notre armée invaincue et son chef invincible.“

Histoire-pour-tous.fr / Batailles / 1870 / Reichshoffen / Internet:

„ Après la défaite de Wissenbourg [défaite française], les Prussiens se dirigèrent vers Woerth. Les Allemands, commandés par le Kronprinz Frederic-Guillaume de Prusse, sont au nombre de 100.000 et font face au 43.000 soldats de Mac Mahon. “

„ Courageusement, les Français se battirent à un contre quatre et les fameux cuirassiers de Reichshoffen se sacrifièrent héroïquement lors de grandes charges contre les Prussiens qui les piégèrent et qui les abattirent quasiment à bout portant.“

„ Les conséquences de cette bataille furent terribles pour l’armée française car celle-ci, par cette défaite, abandonna l’Alsace aux Allemands.“

Wikipedia / La bataille de Froeswiller-Woerth / 1870 / Internet: 

« La bataille de Froeschwiller-Woerth (ou bataille dite de Reichshoffen) s’est déroulée le 6 août 1870 en Alsace, au début de la Guerre franco-prussienne de 1870. Elle est célèbre pour une série de charges de cuirassiers français (cavalerie lourde). »

« Il y eut deux charges : celle sous les ordres du général Michel à Morsbronn aux environs de 13 h 30 et celle de Bonnemains à Elsasshausen (hameau de Froeschwiller) aux environs de 15 h 30, toutes deux faces à la IIIe armée prussienne qui, avec ses cent-trente-mille hommes, avait un avantage numérique de trois contre un s’ajoutant à une supériorité du matériel. »

« Le sacrifice de ces hommes fut totalement inutile d’un point de vue militaire mais a été copieusement utilisé par la propagande, notamment pour la reprise de l’Alsace (par Hansi entre autres). Les survivants furent abondamment décorés. En 1870, un monument fut érigé au-dessus de Morsbronn à la gloire de ces héros. On peut lire sur ce monument « aux cuirassiers dits de Reichshoffen ».

Jds.fr / Sorties-loisirs / Guide de l’Alsace / Retour à l’Allemagne / Internet:

„ Deux jours plus tard, c’est la célèbre bataille dite « de Reichshoffen », le 6 août. Le chef des armées françaises, le général Mac Mahon, place plusieurs garnisons à la position de Woerth-Froenschwiller, pour enrayer l’avancée des Allemands vers Saverne. Mais, à nouveau mal préparée, espérant l’arrivée de renforts ne devant arriver que le 7 août, l’armée placée à Woerth est fortement désavantagée : 45 000 hommes la composent, contre plus de trois fois plus du côté Allemand. “

Reichshoffen / Le petit Robert / Dictionnaire illustré des noms propres / 1996:

« La courageuse charge des cuirassiers français, dite Charge de Reichshoffen, lors de la défaite de Mac-Mahon, le 6 août 1870, eut lieu en fait à Morsbronn-les-Bains. La division Bonnemain, composée des 1er, 2e, 3e, 4e cuirassiers, se fit anéantir sous le feu de 48 canons et d’une infanterie adverse bien abritée. Une obélisque a été érigé à leur mémoire. »

Histoire du monde.net / Les Cuirassiers de Reichshoffen  / Internet: 

„ Malgré la défaite écrasante, le combattant français ne démérita pas. Les actes d’héroïsme furent nombreux. Parmi eux, les charges des cuirassiers à Reichshoffen sont restées célèbres. Elles font partie de la geste de l’armée française. C’était le 5 août 1870, lors de la bataille de Woerth : le centre du corps de Mac-Mahon est près d’être enfoncé. Son aile droite, division Lartigue, est sur le point d’être enveloppée. Il n’y a plus de place que pour le sacrifice.“

Dailymotion.com / Michel Busser et la bataille de Reichshoffen / Vidéo / Internet:

„ Cette guerre a commencé le 4 août, à Wissembourg, avec une défaite également. Les Français se sont battus comme des lions également. Et puis la bataille du 6 août, deux jours après. Et puis là, cette bataille du 6 août a fait 20.000 morts. Ce fut un carnage : 10.000 morts du côté français, 10.600 du côté allemand. Le 10 mai 1871 a eu lieu la fin de la guerre, par le traité de Francfort, où la France devait céder à l’Allemagne l’Alsace et la Lorraine, c’est-à-dire tous les territoires qui étaient germanophones.“

Youtube.com / La bataille de Froeschwiller-Woerth dite de Reichshoffen / Vidéo / Internet:

„ Nous voilà capitaine ! Attendez canailles ! “ Je vois un sabre luire au soleil et tomber lourdement sur le cou de l’officier qui m’a menacé. Il est renversé sur son cheval. Je suis libre de ce côté, et mes libérateurs sont trois cuirassiers qui, en me voyant perdu, ont couru à mon secours. Je leur rends grâce. „ C’est inutile, mon capitaine “ dit le plus âgé, „ le plus important, maintenant, c’est de décamper, il ne va pas faire bon pour nous ici.“ Nous nous frayons un passage et, étant parvenu à nous dégager, nous nous mettons à galoper côte-à-côte. Un petit bois se trouve à notre droite, nous nous y jetons. Un grand nombre de fuyards ont fait comme nous, et je suis frappé en constatant que nous pourrions encore former un solide noyau. Je fais part de mon sentiment au cuirassier. Il me répond simplement : „ Dame, si vous pensez que ce soit utile.“ Je vais élever la voix pour arrêter ceux qui fuient, mais je vois arriver vers nous plusieurs officiers d’état-major. L’un d’eux me crie en passant : “ Je porte l’ordre de faire sonner la retraite, la bataille est perdue ! “

*************************************

„ Ils reculaient, nos soldats invincibles. “

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: