Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | November 1, 2013

Le massacre du 17 octobre 1961

Le massacre du 17 octobre 1961

Grüß Gott !

La police française, à Paris, en l’an 1961, ratonne les manifestants algériens. Une histoire encore bien honteuse.

Ina.fr / Anniversaire 17 octobre 1961 / Histoire et conflits / Guerre d’Algérie / Vidéo / Internet:

« La France, la France qui a toujours beaucoup de difficultés à écrire et à lire son histoire Avec l’Algérie. Il y a juste 35 ans, des travailleurs algériens étaient massacrés à Paris, alors qu’ils manifestaient pacifiquement, contre le couvre-feu qu’il leur était imposé. »

« Le pouvoir donne ordre à la police d’intervenir : coups de crosse, tirs, corps jetés dans la Seine. Bilan officiel : 3 morts, selon Maurice Papon, le préfêt de police. 200 à 300 victimes pour  les historiens et les membres d’associations qui, depuis des années, luttent contre l’oubli. »

INA.fr / Economie et société / Rôle Papon / 17 octobre 1961 / Vidéo / Internet:

« L’ancien préfet de police de Paris a ainsi donné sa version sur la répression policière contre la manifestion du 17 octobre 1961 au cours de laquelle 200 Algériens auraient été tués. »

« La répression policière sera impitoyable. Bilan officiel : 2 morts et 64 blessés. Pour le FLN, il y aura plus de 200 tués. »

« Il faudra attendre 2021, à cette date, les archives revèleront peut-être leur douleureux et tragique secrêt. »

Ina.fr / 17 octobre 1961 / Jour anniversaire de la ratonnade / Vidéo / Internet:

« Ce jour là, à l’appel du FLN, les Algériens de la région parisienne avaient tenté de manifester contre le couvre-feu. Selon la version officielle, les affrontements, entre guillemets, avec la police, auraient fait 3 morts. En fait, ce fut un véritable massacre, la répression a fait, au moins, 200 victimes. »

« Rappel d’une page les plus sombres de la Cinquième République. »

« 17 octobre 1961, 30.000 Algériens s’avancent dans la nuit, au coeur de Paris. (…) La manifestation est silencieuse, pacifique… Arrestations, insultes, coups. La répression est féroce… La chasse au faciès est ouverte. A la sortie des métros, une gigantesque rafle s’organise… 11.538 Algériens sont arrêtés en une seule nuit. Pour d’autres, la manifestation se termine sur le pavé, ou dans la Seine. »

Paul Rousseau, gardien de la paix :

« … à coups de trique, à coups de nerfs de boeuf, à coups de crosse, ont commencé à frapper ceux-ci, sans raison, du fait que ceux-ci n’étaient pas agressifs. Et, il s’est produit une chose, c’est que certains ont été balancés par-dessus le pont… „ Nos bougnouls, on les a eus, voyez les gars ! “ Y en a qui avaient du sang sur les mains. »

« Bilan officiel de la manifestation : 3 morts, 64 blessés. Mais dans les jours suivants, des dizaines de corps sont repêchés dans la Seine ; le FLN parle de 200 morts. Le 18 octobre, Maurice Papon a dit que la police a fait son devoir. »

Ina .fr / Anniversaire rafle 17 octobre 1961 / Vidéo / Internet:

Elie Kagan, photographe:

« Et puis voila, ils ont chargé ; et puis c’est la peur, ils ont tiré ; et eux, les autres, foutaient le camp, quoi. Alors, y a un petit mur, y en a un qui a essayé de se sauver, il a été pris par une rafale, et il est mort. »

« Joseph Gommeginger, gardien de la paix:

« Au fur et à mesure que ces cars arrivaient, ils étaient déchargés manu militari, projetés par terre, et frappés par une double haie de gardiens de la paix, qui se disaient « comité d’accueil ». »

« Jean-Luc Einaudi:

« Plus tard dans la nuit, il s’est produit encore des évènements beaucoup plus tragiques, puisque une cinquantaine d’Algériens ont été tués, (…) tués, puis ensuite leurs corps ont été jetés à la Seine. »

« En 1991, le Quid ne parle que de 2 morts et 44 blessés. En 1998 on en est à 6 morts.  Précision entre parenthèses : 200 morts selon le FLN, sans doute un minimum. »

« La guerre d’Algérie reste une page grise de notre histoire. »

Youtube.com / Massacre du 17 octobre 1961 / 50eme anniversaire / Soir3 documentaires contre l’oubli / Video / Internet:

« 17 octobre 1961, nuit honteuse de l’histoire française, en pleine guerre d’indépendance de l’Algérie. »

« Cette manifestation sera réprimée dans le sang. Des Algériens tués par la police, leurs corps jetés dans la Seine. »

« Tabou pendant des décennies, le massacre du 17 octobre 1961 a été censuré. »

Gilles Manceron, historien:

« La qualification de crime d’Etat est tout à fait appropriée. »

Youtube / 17 octobre 1961 / Des milliers de manifestants à Paris / Vidéo / Internet:

Eva Joly:

« Lorsqu’on pense à ce que cela suppose de complicités que d’avoir caché pendant 50 ans, qu’il y a eu 172 cadavres dans la Seine, c’est ahurissant. Donc, nous avons encore un travail à faire là-dessus, un travail de mémoire, un travail de sortie du colonialisme. »

Cécile Duflot:

« Ça fait 50 ans ! et 50 ans après, on n’a pas encore l’ouverture totale des archives. 50 ans après, des responsables, qui sont encore vivants, ont encore peur de dire les choses telles qu’elles se sont passées. Donc, bien sûr qu’il faut la vérité, la vérité pour tout le monde, et la vérité aussi pour que la France assume, et les responsables français de cette époque assument ce qui s’est passé. »

17 octobre 1961 / Delanoë veut que ce crime soit reconnu / Vidéo / Internet:

« Ce pays est grand quand il honore les valeurs de liberté, des Droits de l’Homme, et des droits des peuples à disposer de leur destin. »

« Dans le contexte d’une guerre coloniale, à Paris, un crime se commet, cautionné ou décidé par les autorités de la France. Ce crime du 17 octobre 1961, c’est la répression extrêmement violente d’une manifestation pacifique avec des centaines de morts. »

Youtube / Reportages des chaines françaises sur le 50e anniversaire du massacre du 17 octobre 1961 / Vidéo / Internet:

« Les plus hautes autorités de l’Etat, à commencer par le général de Gaulle, ont donné carte blanche au préfêt de police de Paris, Maurice Papon. »

*****************************

« La guerre d’Algérie reste une page grise de notre histoire. »

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: