Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | October 11, 2013

Michelade & Saint-Barthélemy

Michelade & Saint-Barthélemy 

Grüß Gott !

La Michelade et la Saint-Barthélemy, en France, sont deux massacres de religion. Pourtant, l’un est plus grand que l’autre.

Dailymotion.fr / La foi, la mémoire et l’histoire / Jean Sevillia / Collège des Bernardins / 26 mai 2010 / Video / Internet:

„ Il ne vous a pas échappé que dans la culture contemporaine, il arrive que notre mère, l’Eglise, soit attaquée. Elle est attaquée fréquemment sous l’angle de son histoire. Les attaques contre son histoire se polarisent autour d’un certain nombre de thèmes ou de moments de l’Eglise qui donnent lieu à des controverses, des polémiques qui se traduisent par des livres, des films, des émissions de radio et de télévision, des informations qui circulent sur Internet. Toutes choses que vous savez. “

„ La violence et l’intolérance, qui a été réelle du côté catholique, il faut le dire, c’est un fait de l’histoire, mais elle était tout aussi réelle de l’autre côté, du côté des Protestants. On incrimine toujours le massacre de la Saint-Barthélemy commis par les Catholiques, mais on oublie de rappeler la Michelade qui a été un grand massacre commis dans la région de Nîmes par les Protestants, et avant même la Saint-Barthélemy. Voila un type de mensonge, par omission, qui fausse notre vision de l’histoire. “

Wikipedia.fr / Le massacre de la Michelade / Internet :

„ La Michelade est le nom donné au massacre de quatre-vingts à quatre-vingt-dix catholiques (moines, clercs) par des émeutiers protestants le 29 septembre 1567 à Nîmes.“

« Cette émeute à Nîmes s’inscrit dans l’ensemble de troubles entraînés par les guerres de religion qui déchirent la France au XVIe siècle. Il préfigure, à une échelle moindre, le massacre des protestants par les catholiques lors de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572, où dix mille protestants furent tués à travers toute la France. »

Nouvelle histoire de Nîmes / Le massacre de la Michelade / Roland Andréani  / Privat / 2006:

„ Le 30 novembre 1566, le choix de quatre catholiques pour le consulat crée un climat politique difficile qu’aggrave une rumeur de peste. Le 29 septembre 1567, jour de la foire de la Saint Michel, apres un incident, des cris retentissent : „Tue les papistes !“ Parmi les notables catholiques, périssent beaucoup d’ecclésiastiques ainsi que premier consul. Si le vicaire  général, les prieurs des Augustins et des Dominicains sont tués, l’évèque est sauf. Les Huguenots jettent une centaine de morts dans le puits de l’évêché, dévastent et démolissent presque complètement la cathédrale. C’est une sorte de Saint-Barthélemy anticipée.“

………………………

La Saint-Barthélemy / Histoire de France / Claude Augé / Maxime Petit / Larousse / 1894:

« Au Louvre, le massacre commenca vers cinq heures. Les malheureux désignés comme victimes furent surpris un à un, désarmés, abattus sous les yeux du roi, qui, d’une fenêtre, assistait à la tuerie. »

« De là le carnage s’étendit par toute la ville : les maisons des hugenots avaient été marquées d’une croix blanche. Après les gentilshommes, des bandes de furieux égorgèrent les magistrats, les bourgeois, les artisans accusés d’hérésie. Des milliers de personnes furent massacrées, et parmi elles, le savant Ramus. »

« Les ruisseaux étaient rouges de sang et la Seine charriait des cadavres. »

« Les provinces imitèrent la capitale.».

Saint-Barthélemy / Nuit du 23-24 août 1572 / Larousse / Paris / 1989:

« Massacre de protestants exécuté, à Paris et en province. Il y eut environ 3.000 victimes. Affaire politique la Saint-Barthélemy, célébrée comme une victoire par le roi d’Espagne Philippe II et le pape Grégoire XIII, est restée le symbole de l’intolérance religieuse. »

Histoire de France / Jean Carpentier / François le Brun / Histoire / Points / Seuil / 1987:

„ Le massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572, fait 3.000 victimes à Paris, dont Coligny, et est suivi de massacres semblabes dans plusieurs grandes villes. “

Wikipedia.fr / Le massacre de la Saint-Barthélemy / Internet:

„ Le massacre de la Saint-Barthélemy est le massacre de protestants déclenché à Paris, le 24 août 1572, jour de la Saint-Barthélemy, prolongé pendant plusieurs jours dans la capitale, puis étendu à plus d’une vingtaine de villes de province durant les semaines suivantes.“

« Au total, le nombre de morts est estimé à 3.000 à Paris, et de 5.000 à 10.000 dans toute la France, voire 30.000. »

********************************

Les plus grands massacreurs sont donc :

a. catholiques ?

b. protestants ?

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: