Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | October 10, 2013

Journal de guerre: 1940

Journal de guerre : 1940

Grüß Gott !

Des films de propagande, en l’an 1940, montrent la grandeur de la France. Et la confiance dans l’armée française.

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 23 / 10 mars 1940 / Vidéo / Internet:

« La guerre est un épreuve de force. Quand on entre en guerre, on s’en rapporte au jugement de la force. Notre ennemi s’est toujours trompé sur les Français. Il s’imagine que nous n’avons plus de sève, et que nous n’avons plus la fierté de notre passé, que nous n’avons plus de ressort, ni de jeunesse, ni d’audace, ni de grandeur. Nous verrons bien ! »

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 32 / 9 mai 1940 / Vidéo / Internet:

« En un saisissant et significatif voisinage, le drapeau du 1er régiment d’Infanterie Coloniale et celui des Fusiliers-Marins, participant aux cérémonies d’ouverture du Salon de la France d’Outre-mer, sont allés côte-à-côte rendre les honneurs à l’Arc de Triomphe. »

« En un symbolique rapprochement, des conquérants et pacificateurs de notre Empire et de ses défenseurs d’aujourd’hui, raniment la flamme. »

« Fête de la France d’Outre-mer, fête de la France des cinq parties du monde, fête de notre Empire si vaste, que le soleil ne s’y couche jamais. »

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 33 / 16 mai 1940 / Vidéo / Internet:

« Monsieur Frossard, ministre de l’Information, a pu formellement affirmer que le 13 mai au soir, plus de 400 appareils ennemis étaient détruits, 50 par la DCA, 50 mis en pièces sur le terrain, le reste abattu par la chasse. Nos pertes à nous, comparées à ces chiffres, pour citer monsieur Frossard, sont faibles. »

« Pour sa part, un de nos groupe de chasse comptant 18 avions, a abattu 39 appareils ennemis, 16 le vendredi 10 mai, 8 le samedi, 15 le dimanche. Dans des combats, dont l’un fut engagé à un contre 13, le dernier à 2 contre 20, une des plus belles pages à la gloire de nos ailes,…  à  citation à l’ordre de l’armée. »

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 34 / 23 mai 1940 / Vidéo / Internet:

« Horribles images de la patrie en danger. C’est à cela qu’il faut penser sans cesse pour penser la guerre, c’est-à-dire pour la vivre dans le coeur et dans la résolution, et pour trouver chaque jour une irrésistible force d’agir pour être toujours plus animé d’une irréductible volonté, d’une énergie farouche, jusqu’au salut, jusqu’à ce que justice soit faite. »

« Confiant en ses chefs, confiant en ses soldats, le pays n’a plus qu’un devoir : vaincre ! une seule pensée : vaincre ! Dans le malheur de la patrie, a déclaré monsieur Paul Reynaud, nous avons la fierté de penser que deux de ses enfants, qui auraient eu le droit de se reposer sur leur gloire, sont venus se mettre en cette heure tragique, au service du pays : le maréchal Pétain, le vainqueur de Verdun, le maréchal Weygand, l’homme de Foche. »

« Le nombre minimun d’avions ennemis que notre aviation française et notre D.C.A. ont à elles seules abattu dans nos lignes, pendant la période du 10 au 19 mai, s’établit actuellement à 303. »

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 35 / 30 mai 1940 / Vidéo / Internet:

« L’initiative, l’audace, ces qualités à la française, et toujours intactes, que nos troupes de toutes armes ont révélé dans la bataille, trouvent avec l’aviation de chasse leur plus saisisantes démonstrations. Nos chasseurs ont réalisé des prouesses qui surclassent nos magnifiques ainés de la guerre de 1914. Certaines escadrilles ont à leur actif des exploits qui auraient paru, il y a seulement un mois, impossibles à réaliser. »

« Les appareils de chasse français font chèrement payés à l’aviation ennemie toutes ses entreprises, et s’imposent à elles. »

« A elles seules, quatre de nos escadrilles de chasse, comprenant 36 appareils, ont abattu 124 avions allemands en quelques jours grâce à leurs as, dont l’un d’eux, pour son compte, en 12 jours, détruisit 14 appareils ennemis. »

« Dès le 28 mai au matin, monsieur Paul Reynaud pouvait conclure : « C’est à travers les épreuves qui nous attendent que se forgera l’âme nouvelle de la France, qui la fera plus grande que jamais. Notre foi dans la victoire est intacte. Les forces de chaque soldat, de chaque Français, de chaque Française, sont décuplées. Le malheur a toujours grandit la France. Jamais elle n’a été plus unanime qu’aujourd’hui. Sur la nouvelle ligne que vient d’établir notre grand chef Weygand, en plein accord avec le maréchal Pétain, sur la Somme, et sur l’Aisne : nous tiendrons, et parce que nous aurons tenu, nous vaincrons ! »

Ecpad.fr / Ministère de la Défense / Journal de guerre n° 36 / 6 juin 1940 / Vidéo / Internet:

« Dunkerque, 4 juin 1940. L’épopée de Dunkerque s’est héroïquement terminée. 335.000 hommes de l’armée du Nord ont été embarqués grâce à l’intime et fraternelle collaboration de l’armée, de la marine et de l’air, et au concours inlassable et magnifique des forces britanniques. »

« La bataille, qui reprendra demain, trouvera les Alliés forts de cette âme et de ce coeur, dont l’armée du Nord, armée trahie par la capitulation du roi Léopold, mais ni battue, ni découragée, vient de donner la preuve et l’exemple. »

« L’armée du Nord avait reçu l’ordre de se replier sur Dunkerque. L’ennemi comptait sur sa réddition. Bien au contraire, l’armée du Nord tint sans cesse l’ennemi en respect par des contre-attaques nombreuses et efficaces, sans repos, pendant vingt jours. »

« Grâce à la vaillance et à l’implacable énergie des troupes du Nord, les succès territoriaux de l’ennemi sont compensés par ses pertes immenses de vies humaines et de matériel. La force allemande a été très durement éprouvée, et nos armées, dont le moral est élevé plus que jamais, sont prêtes à affronter de nouveaux combats. Cet épreuve a affermi nos coeurs et durci notre volonté. Sous le calme, des confiances fortes, des courages résolus.

*******************************

« Nous tiendrons, et parce que nous aurons tenu, nous vaincrons ! »

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: