Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | October 3, 2012

Vel d’Hiv: rafle française

Vel d’Hiv : rafle française

Grüß Gott !

La France, sous l’Occupation allemande, fiche et arrête les personnes juives. C’est enfin une faute reconnue.

Ina.fr / Politique / Vel d’Hiv / Mitterrand / Vidéo / Internet:

«  La question de la reconnaissance officielle de la persécution des Juifs sous le régime de Vichy divise. »

« 50 ans après la rafle du Vel d’Hiv, organisée par les autorités françaises, le Président de la République dépose une gerbe sur l’ancien site du Vélodrome en compagnie d’une femme rescapée de la rafle. »

« La déclaration du Président, le 14 juillet, selon laquelle la République n’est pas comptable des actes de Vichy, n’est pas passée auprès d’une partie de la communauté juive. »

Ina.fr. / François Mitterrand / La reconnaissance de l’Etat français dans la déportation des Juifs / Internet:

Paul Amar:

„ Monsieur le Président, vous allez demain commémorer un triste anniversaire, celui de la déportation des Juifs, donc de la rafle du Vel d’Hiv. Vous savez que certains attendent de l’Etat français qu’il reconnaisse sa responsabilité dans ses crimes.“

François Mitterrand:

„ Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Ce sont des gens que je connais pour la plupart, dont certains sont de mes amis personnels, et qui ne doutent pas une seconde des positions que j’ai toujours eues depuis ma jeunesse, pendant les années tragiques de la guerre, et pendant les années qui ont suivi à l’égard du martyre juif, … „

„ En 1940, il y a eu un Etat français, alors ne séparez pas les termes Etat et français. L’Etat français c’était l’Etat de Vichy, c’était pas la République, et à cet Etat français, on doit demander des comptes.“

Dailymotion.com / La rafle / Colère contre Mitterrand et Badinter / Vidéo / Internet: 

„ L’argument de Mitterrand, qui consiste à dire : „C’était pas la France ! “ Alors, c’est formidable, quand on n’est pas content de ce que son pays fait, alors, on n’a qu’à dire, c’est pas son pays ; c’est simple, c’est pratique. „

Europe 1 / La rafle du Vel d’Hiv / Franck Ferrand / Internet:

«  A propos des arrestations, je viens d’employer le pronom indéterminé « on » ; c’est toute la question de cette affaire, car ce sont des policiers et des gendarmes français, plusieurs milliers de policiers et des gendarmes qui ont procédé à ces arrestations. Aussi la rafle du Vel d’Hiv cristallise-t-elle la culpabilité française à l’égard des Juifs martyrs du nazisme. En 1995, le président Chirac a prononcé un discours historique au demeurant controversé : c’était en effet la première fois qu’un chef d’Etat français reconnaissait la responsabilité du pays dans la Shoah. Or, le 22 juillet dernier, le président Hollande a enfoncé le clou. Ce crime, a-t-il dit, a été commis en France, par la France. »

Ina .fr / Economie et société / Jacques Chirac / Vel D’Hiv / Vidéo / Internet:

« Ces heures noires souillent à jamais notre histoire. Elles sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l’occupant a été, chacun le sait, secondée par des Français, secondée par l’Etat français. »

France.info.fr / Politique / Vel d’Hiv / Hollande / Audio / Internet:

« Ce crime s’est déroulé ici, dans notre capitale, à Paris dans nos rues, dans les cours d’immeuble, dans les cages d’escalier, sous les préaux d’école. Ce crime allait ouvrir la voie à d’autres rafles, partout en France. A Marseille, des deux côtés de la ligne de démarcation. Ces rafles qui allaient emmener des Juifs, pas seulement des Juifs, aussi des Tziganes, et cette infamie s’inscrivait dans une entreprise qui n’a pas eu de précédents et qui ne peut être comparé à rien. La Shoah, la tentative d’anéantissement de tous les Juifs du continent européen, …. »

« Ces femmes, ces hommes, ces enfants ne pouvaient s’attendrent au sort qui leur était réservé, ils ne pouvaient même pas l’imaginer, tant ils avaient confiance en la France, ils croyaient que le pays de la grande Révolution, celle des Droits de l’Homme, que la ville lumière, Paris, leur servirait de refuge, … »

Elysee.fr / Discours / 70ème anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv / Hollande / Internet:

« La vérité, c’est que la police française, sur la base des listes qu’elle avait elle-même établies, s’est chargée d’arrêter les milliers d’innocents pris au piège le 16 juillet 1942. C’est que la gendarmerie française les a escortés jusqu’aux camps d’internement. »

« La vérité, c’est que pas un soldat allemand, pas un seul, ne fut mobilisé pour l’ensemble de cette opération. »

« La vérité, c’est que le crime fut commis en France, par la France. »

« La vérité, elle est dure, elle est cruelle »

TV5.org / Souvenir d’un vieil enfant / La rafle du Vel d’Hiv / Patrick Simonin  / Annette Wieviorka / Internet:

« Il y a 68 ans très exactement, les 16 et 17 juillet 1942, quelque 13.000 juifs, dont plus de 4.000 enfants français, sont arrêtés par la police française. »

« Si la rafle est de décision allemande, la déportation de décision allemande, en revanche l’exécution est française. Elle se fait pour les arrestations à partir de fiches qui ont été compilées à la préfecture de police, et les arrestations sont perpétrées par la police française. »

Policiers français sous l’Occupation / Jean Marc Berlière / Tempus / Perrin / 2001:

« Prévue dans le cadre des accords Bousquet-Oberg, on sait que cette rafle fut finalement organisée, les 16 et17 juillet, par la seule administration française. Elle avait essentiellement pour but de démontrer aux autorités occupantes, et notamment au SS Karl Oberg, chef nouvellement installé de toutes les polices allemandes en France, l’efficacité et la bonne volonté de la police française. »

« Les grandes lignes arrêtées, les bureaucrates de la sous-direction des Etrangers et des Affaires juives rédigèrent les fiches d’arrestation à partir du fichier et des instructions reçues: arrondissement par arrondissement, quartier par quartier, rue par rue, immeuble par immeuble, nationalité par nationalité, famille par famille. »

« Les rafles parisiennes des 16 et 17 juillet 1942 fut donc entièrement mise en oeuvre par la Préfecture de police. »

*********************************

« La vérité, elle est dure, elle est cruelle. »

Claire GRUBE

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: