Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | August 10, 2012

10 août 1944: été de la liberté

10 août 1944 : été de la liberté

Grüß Gott !

Les cheminots résistants, en août de 1944, déclenchent une grande insurrection. Pour paralyser les trains.

Ina.fr / Vie sociale / L’été de la liberté : 10 août 1944 / Vidéo / Internet:

« En Ile-de-France, les cheminots résistants sont devenus des as du sabotage, et ce jeudi 10 août, ils déclenchent une grève, la grève général. »

« Alors, le 10 août 1944, nous attaquons simultanément, par deux côtés, le dépôt de Montrouge, (…) parce que nous voulions, nous étions, nous avions pris conscience que l’opinion était prête pour la libération de Paris. »

« L’objectif militaire était, précisément, de lancer dans le bain de la lutte de libération, une plus grande masse de résistants et de mener cette attaque dans un milieu populaire, Montrouge, et d’y faire se révéler un certain nombre de combattants qui vont venir nous rejoindre, dès le lendemain d’ailleurs, pour d’autres opérations … »

« Nous, au dépôt de Bobigny, comme dans beaucoup de trucs de cheminots, le 10 août 1944, on se met en grève, – y a plus une locomotive qui sort, alors là, y a plus rien qui sort, hein, y a plus rien qui sort ! »

« Notre action dans la résistance en tant que cheminot, où j’étais moi, c’était de tout faire pour retarder la sortie des locomotives qui venaient en réparation. »

« La grève insurrectionnelle, elle a eu pour effet de bloquer toute la circulation des Allemands. Ils ont tenté de continuer de faire circuler des trains, puisqu’ils occupaient les dépôts, il y a un certain nombre de cadres qui ont tenté, de la SNCF, une minorité, qu’on tenté de leur donner la main, à faire des trains, mais ça n’a pas duré longtemps, parce que tout de suite, il y a eu un mot d’ordre : « La mort pour ceux qui font des trains ! »

« Quel était le mot d’ordre de la prise de parole ? : « Attendez-vous à vous mettre en grève, insurrectionnelle ! » Le mot, c’était : la grève insurrectionnelle, pour paralyser les transports allemands, et pour la libération de la France ! »

………………………

Histoire / Barbie / Internet:

«  Le 11 août 1944, moins de quinze jours avant la libération de la ville, un ultime convoi quittait Lyon à destination des camps. Six cents personnes, surtout des juifs et des résistants, étaient déportées à Auschwitz. »

Swedenabroad / Ambassade de Suède / Raoul Nordling / Internet:

« Le 15 août, un convoi de 2.400 déportés quitte Pantin pour l’Allemagne. »

« Le 18, un autre train de 1.600 détenus quitte Compiègne. »

Il était des femmes dans la Résistance / Ania Francos / Stock / 1978:

«  Les Alliés avancent vers la région parisienne. Bientôt les Allemands vont évacuer la prison de Fresnes. Mais Jacqueline Bernard est jetée avec 665 femmes dans un wagon plombé et le 15 août, en pleine insurrection de Paris, le train, le dernier à quitter la capitale, gagnera sous les bombardements, Weimar et Ravensbrück. »

« Les Alliés sont déjà à Chartres et le comité national des F.T.P a lancé depuis deux jours l’ordre d’insurrection, mais Alois Brünner, trente deux ans, le commandant de Drancy, responsable fin juillet de la déportation de plus de 300 enfants juifs, continue d’appliquer les ordres d’Eichmann; il s’enfuira le 17 août dans un train hérissé de canons de D.C.A., emmenant avec lui vers Buchenwald 51 juifs, dont un certain nombre de personnalités, comme Marcel Bloch-Dassault. »

« 17 août 1944 : départ des derniers convois de déportés de la région parisienne, juifs (Drancy) ou résistants (Compiègne). »

Mass violence / Online Encyclopedia / Répression et persécution en France occupée / 1940-1944 / avril 2008 / Thomas Fontaine / Internet:

« 15 août 1944 : les troupes franco-américaines débarquent en Provence. Le même jour, les Allemands forment le dernier convoi massif de déportation de la région parisienne. Plus de 2.200 déportés arrêtés par mesure de répression prennent le chemin du Reich à quelques jours de la libération de Paris. »

« 17 août 1944 : un dernier convoi part de Drancy avec 51 personnes, en partie des otages ainsi emmenés par Brunner qui procède à l’évacuation du camp. »

« 18 août 1944 : le camp de Drancy est libéré. 1386 internés s’y trouvaient encore. Le jour même, un dernier convoi réussit à partir de Compiègne et à rejoindre le Reich. 1.250 hommes sont ainsi immatriculés à Buchenwald. Quelques jours plus tard, un autre transport est formé, mais il n’atteint pas l’Allemagne : les détenus sont abandonnés en route, à Péronne. »

Juif-Clermont.org. / ACI : Association cultuelle israélite de Clermont-Ferrand / Les convois de la dernière heure / Internet:

« Ce 18 août sera dévoilée en gare de Clermont-Ferrand une plaque à la mémoire des déportés qui se trouvaient dans les ultimes convois soixante ans. Des trains de la mort dans une ville libérée seulement quelques jours après. »

« Le 7 septembre 1944, soixante-dix hommes, femmes et enfants juifs arrivent au camp nazi d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Voila près de trois semaines qu’ils se sont mis en route, contraints et forcés, pour une destination inconnue d’eux. Ils viennent de France, de Clermont-Ferrand, par l’un des tout derniers convois de déportés qui ont quitté le pays alors même que les Alliés avaient commence à le libérer. »

La Coupole / Musée de la Seconde Guerre Mondiale / Nord-Pas de Calais:

« Le 1er septembre, alors que les troupes alliées sont proches, un dernier convoi, le Train de Loos, emmène 870 hommes vers le camp du Reich. »

« Le Nord et le Pas de Calais sont pour l’essentiel libérés en cinq jours (du 1er septembre au 5 septembre 1944) par des troupes – britanniques, américaines, canadiennes et polonaises. »

***********************

« FRANÇAIS, il ne suffit pas de souhaiter la victoire de l’Angleterre et de l’URSS, il faut que vous y participier activement ! »

Claire GRUBE

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: