Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | April 13, 2012

Rapports franco-russes

Rapports franco-russes

Grüß Gott !

L’armée russe, en Allemagne, et l’armée française, en Algérie, ont des rapports bien ressemblants avec les femmes de l’ennemi. Comparons.

A.  Armée russe:

Deux millions de femmes de 8 à 80 ans violées / Isabelle Hachey / la Presse / Berlin. L’Allemagne rompt son silence / Cyberpresse / Internet:

B.  Armée française:

LDH Toulon / Le tabou du viol des femmes pendant la guerre d’Algérie commence à être levé / Florence Beaugé / le Monde / Internet:

……………………………………

A. « La question des viols à grande échelle par les troupes soviétiques a été si réprimée en Russie que, même aujourd’hui, la plupart des historiens et des vétérans du pays refusent d’admettre ce qui est vraiment arrivé. »

B.  « De toutes les exactions commises par l’armée française pendant la guerre d’Algérie, le viol est la plus cachée, la plus obstinément tue depuis quarante ans. »

 

A.  « Quand d’autres Allemands ont tenté de leur expliquer qu’elle était juive et qu’elle avait été persécutée, ils ont seulement répondu: une femme est une femme ! »

B.  « On ne se posait aucune question morale sur ce sujet. La mentalité qui régnait, c’est que d’abord, il s’agissait de femmes et, ensuite de femmes arabes, alors vous imaginez ! »

 

A.  « Pire encore, de nombreux soldats buvaient trop et, frustrés de ne pas être en mesure de compléter l’acte sexuel, utilisait la bouteille à la place, avec des conséquences désastreuses. »

B.  « Avouer une pénétration avec une bouteille, c’était déjà pour elles un anéantissement, mais reconnaître qu’il y avait eu ensuite un ou plusieurs hommes, cela revenait à dire qu’elles étaient bonnes pour la poubelle. »

 

A.  « … femmes allemandes victimes des viols à grande échelle … »

B.  « … les viols sur les femmes ont un caractère massif en Algérie … »

 

A.  « … violées souvent à plusieurs reprises par des groupes d’hommes … »

B.  « … le viol partouze, chacun son tour … »

 

A.  « … Allemandes établies au pays à briser leur silence et à témoigner pour la première fois. »

B.  « … à écouter la parole qui se libère d’un côté comme de l’autre de la Méditerranée. »

 

****************************

Le Professeur a dit : (de mémoire)

« C’est kif kif bourrebicot » ou quelquechose similaire.

Claire GRUBE

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: