Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | March 8, 2012

Algérie: deux idéaux inégaux

Deux idéaux inégaux

Grüß Gott !

Pendant la guerre d’Algérie, les colonialistes français, et les indépendantistes algériens, luttent pour une cause, un idéal.

Modern Warfare / Roger Trinquier / Praeger Security International / 2006:

“ The terrorist should not be considered an ordinary criminal. Actually he fights within the framework of his organization, without personnel interest, for a cause he considers noble and for a respectable ideal ; the same as the soldiers in the armies confronting him.”

Dailymotion.com. / la bataille d’Alger / Roger Trinquier / Yacef Saadi / Vidéo / Internet:

Trinquier:

« nous avons été passionnément attachés à l’Algérie, et quand on raisonne par son cœur, deux individus, les mêmes, des individus très voisins, peuvent tirer des conclusions différentes. Au lieu de raisonner logiquement, ils prendront des positions diverses en fonction de leurs sentiments personnels. Or, les Pieds-Noirs ont été passionnément attachés à l’Algérie, (…) et un film sur la bataille d’Alger, et que nous avions gagnée, qui aurait pu nous donner la victoire, et qui aurait pu donner l’Algérie, et qui a été, si vous voulez, galvaudée, puisque le gouvernement ne s’en est pas servi, … »

« le peuple algérien est victorieux, tandis que pour les Pieds-Noirs, c’est une défaite qu’ils ont subie. Alors, on n’a pas tout à fait le même esprit quand on regarde une victoire, et quand on subit une défaite. C’est ça l’état d’esprit de vos compatriotes et des miens. »

« et maintenant, ce qui m’intéresse, c’est de savoir (…) si vraiment les idéaux qu’il [Saadi] évoquait, qu’il pensait, quand il se battait dans la casba, sont réalisés ? »

Saadi:

« Oui, le vœu le plus profond a été… l’Algérie a eu son indépendance, n’est-ce pas, et j’ai lutté pour ça, et chaque révolutionnaire aime vivre, et voilà ! »

Ina .fr / Histoire et conflits / Guerre d’Algérie / Mourousi / Marcel Bigeard / Rabah Zerari (Si Azzedine) / Vidéo / 21/10/1976 / Internet:

Mourousi:

« Dans son livre, Si Azzedine parle de vous, mon général, il dit : « Quel idéal Bigeard proposait-t-il à ses soldats : la croisade, la défence de la suprématie de la civilisation chrétienne et occidentale ? « Ceux qui croient le plus vaincront, disait-il », et Azzedine ajoute, « Ce en quoi il n’avait pas tort, puisque le peuple algérien a vaincu les colonialistes. » D’après vous, commandant Si, c’est la force de la foi qui faisait la force des armes ? »

Si Azzedine:

« C’est la foi de la foi, c’est la foi de notre cause qui était juste, qui était juste. Nous, on cherchait pas à donner quelque chose de factice, qu’il fallait chercher, elle était là, c’était l’indépendance, on se battait pour une cause, on se battait pour une cause ! »

« il y a eu la Deuxième Guerre mondiale, vous avez été occupés, ici, par les Nazis; nous avons cru, fermement, qu’à un moment donné, après la victoire des Alliés, après la libération de la France, que, enfin, on allait entendre la voix du peuple algérien : ça s’est résumé par 45.000 morts, au 8 mai 1945 , … »

« mais qu’on s’entende très bien : que ce soit par la voie pacifique, ou que ce soit par la lutte armée, l’échéance était la même, il fallait que vous partiez d’Algérie, il fallait qu’on soit indépendant ! »

Marcel Bigeard:

« le commandant Azzidine avait son idéal, moi j’avais le mien ; il travaillait pour sa patrie, moi je travaillais pour la mienne ! »

***********************************

Pourtant, le meilleur idéal était:

a.  algérien ?

b.  français ?

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: