Posted by: secondeguerremondialeclairegrube | April 7, 2011

Glières: le maquis des chiffres

Glières : le maquis des chiffres

Grüß Gott!

Pour les vacances de l’hiver, nous faisons le ski dans les Glières (Hoch-Savoyen). Nous étudions alors l’histoire mytheuse du plateau qui est un haut lieu (1450m) de la résistance française.

Plateau des Glières / Wikipedia / Internet:

« Ce plateau fut un haut lieu de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment en rapport avec son territoire montagneux favorisant l’émergence d’un maquis organisé et dirigé par le Lieutenant Tom Morel, Compagnon de la Libération. Le plateau des Glières fut choisi en janvier 1944 pour recevoir les parachutages d’armes pour alimenter la résistance locale. Zone dégagée, peu accessible par la route donc par l’ennemi, mais aussi repérable par les avions alliés par sa proximité du lac d’Annecy. La « bataille des Glières » (mars 1944) fit 149 morts chez les maquisards face à plus de 2.000 soldats de la Wehrmacht et miliciens de Vichy. »

 Free.fr / La bataille des Glières / Alain Cerri / Internet:

« Forces en présence: env. 450 maquisards (56 Espagnols républicains, env. 80 F.T.P. communistes)

« Sur place : env. 700 gardes mobiles, 650 GMR, puis 700 miliciens français et plus de 3.000 soldats allemands. »

La bataille de Glières / bibliographie commentée / Internet:

« Après recoupement des informations disponibles, il apparaît que le commandement allemand, parce qu’il estimait que les maquisards étaient plus de mille avec des armes lourdes, affecta à l’opération Hoch-Savoyen (« Haute-Savoie ») contre les Glières environ six mille soldats et policiers (Allemands, Polonais, Tchèques, Yougoslaves, etc.) dont un peu plus de quatre mille furent engagés et auxquels furent adjoints quelque deux mille auxiliaires français. »

60e anniversaire de la Libération / Thones / Actu voilà.fr / Internet:

« Durant six semaines 465 maquisards commandés par le capitaine Maurice Anjot et le lieutenant Tom  Morel furent opposés à quelque 6.700 soldats allemands et environ 3.000 miliciens au total. » … selon Mme Alliot-Marie. »

France inter / 2000 ans d’histoire / Patrice Gelinet / Vendredi 26 mars 2004 / Internet:

« Le 26 mars 1944, il y a 60 ans jour pour jour, le général Pflaum commandant la 157° division alpine de la Wehrmacht lançait ses 7.000 hommes à l’assaut du plateau des Glières. Epaulé par les Miliciens de Joseph Darnand il avait reçu de Berlin l’ordre d’anéantir la résistance des 500 maquisards qui depuis près de 2 mois se cachaient dans une des régions les plus inaccessibles de Haute Savoie.

Citoyenneté et défense / Cndp / Themadoc / défense / résistance / Internet:

« Situé à 1500 mètres dans le département de Haute-Savoie, le Plateau des Glières fut le théâtre de la première bataille de la Résistance, en mars 1944, qui fit dire à un journaliste de la Radio Londres : « Il y a trois pays qui résistent en Europe: la Grèce, la Yougoslavie et la Haute Savoie. Cette bataille opposa environ 500 hommes de toutes origines à une division de 10.000 hommes de l’armée d’occupation. »

La Salevienne / Benon 45 / Conférences saleviennes / Internet:

Glières, janvier-mars 1944, de la réalité au mythe.

« Rappelant la version officielle telle quelle est gravée sur le mur du cimetière de Morette :

– 465 maquisards sous les ordres de Morelle (Tom) puis du capitaine Anjot (Bayard) et encadrés par d’autres officiers et sous-officiers du 27e BCA se retranchent sur le plateau des Glières. Les forces vichyssoises échouent et la 157e division alpine de la Wehrmacht, forte de 12.000 hommes, leur succède, appuyée par l’aviation et l’artillerie. »

Monument national de la résistance du maquis des Glières / Internet:

« Le plateau des Glières est le théâtre, du 31 janvier au 26 mars 1944, de la résistance acharnée d’un groupe de 465 maquisards, encadrés par une poignée d’officiers et de sous-officiers du 27e bataillon de chasseurs alpins, opposés aux troupes de la Milice française et de la Gestapo. Malgré une lutte acharnée et l’appui de parachutages alliés – 150 tonnes d’armes sont larguées -, ce groupe de résistants, qui se sont retranchés sur les hauteurs du plateau en février 1944, est complètement anéanti par près de 20.000 soldats de la 157e division alpine de la Wehrmacht et nazis, soutenus par des miliciens français et par l’aviation allemande, à l’issue de combats sanglants qui se déroulent entre le 17 et le 26 mars 1944.

Il était des femmes dans la Résistance / Ania Francos / Stock / 1978:

« J’ignorais à l’époque que la tragédie du Vercors était due à une tactique suicidaire, comme celle du plateau des Glières en Haute-Savoie où 450 maquisards, véritables soldats de plomb, sans possibilité de manœuvre, sans moyens de défense, furent attaqués le 26 mars par 25.000 soldats allemands, aidés par 3.000 miliciens. »

*********************************

Les soldats allemands étaient donc:

2.000 ?                                                                                                                               3.000 ?                                                                                                                                  4.000 ?                                                                                                                               6.700 ?                                                                                                                                7.000 ?                                                                                                                                10.000 ?                                                                                                                             12.000 ?                                                                                                                             20.000 ?                                                                                                                           25.000 ?

plus ?

Claire GRUBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: